Depuis le mois de mars 2020, nous savons qu’Amazon tente de séduire le plus d’acteurs du retail dans le monde, afin de convenir d’un accord pour la vente de sa technologie “Just Walk Out by Amazon Go”. Si CIBO Express Gourmet Market est la première enseigne connue, il semblerait qu’Amazon fasse actuellement les yeux doux aux géants de la grande distribution américaine, notamment Target et Walmart.

Amazon caché derrière une société baptisée Dent

C’est à travers un article du Wall Street Journal que nous découvrons cette information. Amazon aurait pensé à conquérir les géants de la distribution afin de les doter de sa technologie de magasins sans caisse. Preuve de sa volonté, il aurait même développé une entité juste pour eux : Dent. Créée en 2019, elle proposerait une version open source des logiciels utilisés par Amazon dans ses points de vente.

Selon le média, des responsables de Walmart et de Target auraient d’ores et déjà échangé avec des responsables d’Amazon lors de rendez-vous. Celui-ci aurait des arguments plutôt bien pensés. En effet, cela fait maintenant deux ans que sa technologie est proposée au grand public et selon lui, cela lui a permis de la perfectionner suffisamment. Autre point sur lequel appuieraient le géant américain, la récolte des données et le suivi des clients en magasin. Si pour nous, ce point semble douteux, voire problématique pour des raisons de protection de la vie privée et des données personnelles, pour ces entreprises du retail, il s’agit d’une opportunité de comprendre le comportement des clients en magasins, d’analyser leurs déplacements.

Walmart pourrait donner au géant du fil à retordre…

Entre Walmart et Amazon, c’est une bien longue histoire… de concurrence. Le premier a l’ambition de devenir aussi grand et influent que le second. Walmart a déjà songé à concurrencer les magasins Amazon Go, il s’est même allié à Google pour contrer le géant du e-commerce. Alors que Walmart se dote de la technologie d’Amazon, cela semble très compliqué. D’autant plus que comme le rapporte le Wall Street Journal, pour l’heure, ni Walmart, ni Target n’envisagerait de ne serait-ce que tester la technologie.

Si d’une part, Walmart se déclare concurrent d’Amazon, d’autre part Target fait désormais partie des 10 meilleurs acteurs de l’e-commerce aux États-Unis. Voilà suffisamment d’éléments qui devraient permettre à Amazon de revoir ses plans… et d’oublier ces deux géants.