Il y a quelques jours seulement, nous vous disions qu’Amazon allait vendre sa technologie liée à Amazon Go, “Just Walk Out by Amazon”, à d’autres enseignes. Si on savait déjà que des contrats étaient établis, nous ne savions pas avec qui. Ainsi, nous découvrons aujourd’hui, grâce à l’Usine Digitale, que la première enseigne à se doter de la technologie est américaine et qu’il s’agit de CIBO Express Gourmet Market, appartenant au groupe OTG.

Le premier magasin ouvrira dans quelques jours seulement à New York

La société américaine OTG est la première à annoncer le contrat signé avec Amazon. Elle va, au travers de ses boutiques CIBO Express Gourmet Markets, déployer sa première boutique “Amazon Go” au sein du terminal C de l’aéroport international de Newark Liberty, en banlieue new-yorkaise.

Dans exactement 4 jours, dès le 16 mars, l’ouverture de la boutique automatisée sans caissiers sera officielle et les personnes en transit pourront y trouver des encas, des boissons, mais aussi des magazines et des livres. D’autres boutiques de l’aéroport appartenant à la société pourraient se voir elles aussi dotées de la même technologie l’avenir. De plus, OTG a parlé de magasins au sein de l’aéroport de LaGuardia, un autre aéroport de la ville de New York. Il semblerait ici que les aéroports soient un choix judicieux où implanter ces boutiques automatiques, il y a deux ans, il était question déjà, pour Amazon d’y implanter ces nouveaux magasins.

Amazon Go bientôt en Europe, grâce à une chaîne de cinéma ?

Depuis que le projet de vente de la technologie est connu, nous savons qu’Amazon Go a d’ores et déjà signé des contrats avec des clients, mais nous ne connaissons pas l’identité de ces derniers. Il semblerait que le géant américain soit actuellement en pourparlers avec Regal, une chaîne de cinémas. Puisqu’elle est présente dans le monde entier, y compris en Irlande, en Pologne, en Hongrie, et en Bulgarie, si les pourparlers venaient à aboutir, la chaîne pourrait être une véritable porte d’entrée pour Amazon Go en Europe. Encore une fois, cela n’est pas vraiment une surprise puisque des rumeurs évoquaient l’arrivée de la technologie dans les stades et dans les cinémas, en octobre dernier.

Pour l’heure, on compte 25 points de vente Amazon Go, uniquement aux États-Unis. Amazon aurait pour objectif d’en compter au moins 3 000 d’ici l’année prochaine, nul doute que la vente de sa technologie devrait l’aider à augmenter sa présence aux quatre coins du monde.