Comme à son accoutumée, Tesla voit les choses en grand. Plutôt que d’utiliser l’une de ses usines existantes pour produire le fameux Cybertruck, l’entreprise a choisi de lui construire une Gigafactory dédiée. Selon une source proche du projet, celle-ci pourrait se situer à Nashville, dans l’État du Tennessee aux États-Unis.

Nashville, un choix stratégique pour Tesla ?

C’est sur Twitter qu’Elon Musk, fondateur de Tesla, a annoncé être « à la recherche d’un lieu pour accueillir la Gigafactory du Cybertruck« . Il précise dans le même temps, que cet endroit se situera dans un endroit central des États-Unis. Puis, dans un second tweet, Elon Musk ajoute que cette Gigafactory sera également en charge de la production des SUV Tesla Model Y destinés à la côte Est du pays.

Si Elon Musk ne donne pas plus d’informations concernant l’emplacement de cette future Gigafactory, une source proche des négociations en cours a déclaré que Nashville, la capitale de l’État du Tennessee, figure sur la liste restreinte des lieux envisagés.

Le Tennessee est déjà un centre de production important pour les véhicules électriques. Volkswagen, par exemple, a consacré 800 millions de dollars pour des travaux d’agrandissement de son usine se situant dans cet État afin d’en faire la base de production principale pour ses véhicules électriques. Aussi, Nissan y produit également son modèle électrique Nissan Leaf depuis 2013. Le choix de cet État pourrait donc être un bon moyen pour Tesla de se rapprocher de ses concurrents.

Pour l’heure, l’information n’a pas été confirmée. Aussi, comme nous l’avons précédemment souligné, Nashville ne serait qu’une possibilité parmi une liste restreinte d’autres lieux envisagés. D’ailleurs, selon John Boyd, expert dans le choix de l’emplacement des usines, d’autres États comme l’Indiana, le Kentucky, le Michigan et le Texas, seraient aussi des lieux qui pourraient s’avérer intéressants pour l’installation de cette nouvelle Gigafactory.

Des options auxquelles Elon Musk semble également avoir réfléchi puisque, dans un tweet datant du mois de février 2020, le fondateur de Tesla a laissé sous-entendre que le Texas pourrait bientôt accueillir une nouvelle Gigafactory.

Les Gigafactory s’installent à travers le monde

Tesla est sur une bonne lancée. À l’heure actuelle, la firme dispose déjà de plusieurs Gigafactory aux États-Unis. La première se situe dans l’État du Nevada et se concentre notamment sur la fabrication des batteries lithium-ion utilisées par l’entreprise. La seconde s’est installée dans l’État de New-York et plus précisément dans la ville de Buffalo. La Gigafactory 3 se situe, quant à elle, près de la ville de Shanghai en Chine, et a commencé la production des véhicules Tesla Model 3 au mois d’octobre 2019.

Actuellement, Tesla est également en train de construire sa première Gigafacory européenne. Située en Allemagne, et plus précisément dans la banlieue de Berlin, celle-ci est d’ores et déjà contestée par des écologistes de la région. Ils ont d’ailleurs réussi à faire retarder la construction de cette usine. Une victoire de courte durée puisque rapidement, Tesla a été autorisé à reprendre l’avancée de ses travaux.

Cette nouvelle Gigafactory dédiée au Cybertruck pourrait donc être la cinquième usine de Tesla. Une expansion rapide qui vient confirmer le succès de la firme. Un succès qui, en 2019, s’est confirmé à travers une augmentation de 50% des ventes de l’entreprise ; au total, ce sont 367 500 véhicules qui ont été vendus par Testa cette année-là.