Les réseaux sociaux et les droits d’auteur, c’est une longue histoire désormais. Et cela n’est pas prêt de finir puisque les droits d’auteur vont subir des changements, et pas des moindres. En effet, comme le relaie TechCrunch, une nouvelle loi européenne, l’Article 17, exige des créateurs de contenus qu’ils aient fait “de leur mieux” pour obtenir des licences de droits d’auteurs.

Comme sur YouTube, une vidéo TikTok utilisant une musique sans en avoir les droits sera supprimée

Le principe n’est pas nouveau : une vidéo dont le fond sonore est une musique commerciale sera supprimée sans plus attendre de l’application TikTok. Un peu comme sur YouTube. Cependant, cela pourrait ne pas s’arrêter là. En effet, si la plateforme et l’utilisateurs n’ont pas tenter d’obtenir la permission d’utiliser la musique en question, alors des poursuites peuvent avoir lieu à leur encontre.

En soi, c’est une excellente nouvelle pour les musiciens et les producteurs de films qui vont être mieux payés grâce à cette loi. Le passage à YouTube Content ID a en tout cas, du côté de YouTube permis de mieux rémunérer les créateurs de contenus. À l’inverse, cela ne devrait pas vraiment plaire aux influenceurs et autres créateurs de contenus dont les revenus pourraient prendre un coup.

Pex pourrait devenir LA solution, notamment grâce à Subset

Pex est une startup fondée en 2014 qui se charge d’analyser les réseaux sociaux et tout autres sites de contenus générés par les utilisateurs. La plateforme laisse les créateurs négocier les licences avec les plateformes, mais aussi elle les laisse faire la demande d’un retrait de contenu, d’exiger une attribution voire même de suivre les statistiques de consommation.

Pex dispose aujourd’hui d’une base de données constituée de plus de 20 milliards de pistes audio issues de Facebook, YouTube, Instagram, Twitch, Twitter, TikTok et bien d’autres encore. Globalement, Pex est une version indépendante de l’outil de YouTube pour effectuer les mêmes tâches.

Aujourd’hui, la plateforme, grâce à son achat, pourrait emprunter un nouveau chemin. En effet, elle va bénéficier de tous les droits acquis par Dubset qui possède des accords avec de très nombreuses maisons de disques et nombreux sont ceux à dire que Dubset est de loin un géant qui s’impose aux vues du nombre d’accords qu’il possède.

Pex & dubset

Crédits : Pex

La solution proposée par Pex est indispensable aujourd’hui, en Europe

J’espère que grâce à Pex, dans 20 ans, les gens n’auront plus à penser au droit d’auteur. Tout contenu qu’ils produisent et distribuent sur internet de façon ouverte leur sera automatiquement attribué et générera des revenus s’ils le souhaitent”, ce sont les mots de Tasry Turek, le PDG de Pex.

À l’avenir, l’objectif est donc de plaire aux musiciens et producteurs de films et musique autant qu’aux créateurs de contenus et influenceurs. Aujourd’hui, internet a besoin d’une plateforme en mesure de réguler le marché afin d’éviter tout abus de chacune des parties.