Après les périodes des fêtes de fin d’année, et entre autres après Noël, les marques lèvent souvent le pied en matière de dépenses publicitaires. C’est un peu ce qu’a fait Nintendo, en ne dépensant “que” 6 millions de dollars de publicités en janvier, comme le rapporte VentureBeat. La marque a cependant rapidement repris ses marques en février avec 12 millions de dépenses en pub.

En février, Nintendo a dominé le marché de la publicité télévisée dans son secteur

94,8% : c’est la part occupée par Nintendo sur le marché de la publicité télévisée dans le domaine des jeux vidéos, seulement pendant le mois de février. Le géant se place ainsi devant GameFly.com et Xbox et bien d’autres encore. Les dépenses de février de Nintendo sont estimées à 12 millions de dollars, ce qui représenterait au passage le double des dépenses de janvier dernier.

Au total, Nintendo a diffusé 9 publicités différentes diffusées au total plus de 1 200 fois, générant au passage 433 millions d’impressions. La marque a également profité du Super Bowl pour effectuer sa plus importante dépense, celle-ci s’élève à 5,7 millions de dollars pour la publicité “Switch My Way: Catching Up”. À noter que cela n’a rien de très étonnant, pendant le Super Bowl, la moindre dépense publicitaire coûte excessivement cher. Outre cet évènement, c’est sur Fox, Adult Swim et Comedy Central que l’entreprise a eu le plus de succès.

Qui sont les autres géants de l’industrie du jeu présents au travers des publicités télévisées ?

Juste derrière Nintendo, nous retrouvons GameFly.com. Pour 5 spots publicitaires, diffusés au total 392 fois et générant 31,9 millions d’impressions, la société a dépensé plus de 350 000$ en un mois. Arrive ensuite Xbox qui n’aurait dépensé “que” 130 000$ pour trois publicités différentes diffusées 105 fois au total.

Globalement, Nintendo est donc largement leader sur le marché de la publicité télévisée dans le domaine des jeux vidéos. En 2019, les jeux mobiles lui auraient rapporté un milliard de dollars, nul doute que le jeu Mario Kart Tour en soit un certain moteur, en septembre dernier, le jeu a été téléchargé 20 millions de fois en seulement 24 heures.