Le 4 mars 2020, Uber a détaillé dans un long article de blog, ce qu’il y avait sous le capot de ses véhicules autonomes. Dans cet article, nous découvrons le quotidien de l’Advanced Technologies Group (ATG). Leur mission est de tester, valider et déployer des modèles d’intelligence artificielle qui doivent permettre aux véhicules autonomes de fonctionner correctement. La composante la plus importante de leur travail s’appelle VerCD, un ensemble d’outils développé spécifiquement pour le prototypage des véhicules autonomes.

VerCD : la clé de voûte de l’ATG

Depuis l’accident de mars 2018 à Tempe en Arizona où un véhicule autonome d’Uber blessait mortellement un piéton, le géant américain ne communique plus beaucoup sur le travail de ses équipes. Quasiment deux années après ce drame, Uber décide de revenir sur le devant de la scène en présentant VerCD, un moyen de montrer qu’il est toujours dans la course face au géant Waymo.

La majorité des modules des véhicules autonomes d’Uber utilisent des modèles de machine learning, ce qui leur permet d’effectuer des trajets en sécurité et avec précision. Un module se compose d’un ou plusieurs modèles de machine learning, et tous les modules forment le système autonome des véhicules. Les 4 modèles qui composent les véhicules autonomes sont les suivants :

  • La perception
  • La prévision
  • L’anticipation des mouvements
  • Le contrôle

VerCD permet à Uber de gagner un temps précieux pour améliorer ses véhicules autonomes et les faire progresser. Cette plateforme permet aux ingénieurs d’avoir une vision globale sur l’avancement des différents modules. Uber précise à ce propos que :

“VerCD est désormais une source fiable qui nous permet par exemple de tester les capteurs de nos véhicules autonomes et d’avoir une vision globale sur leur efficacité par rapport à une situation précise. En intégrant nos ensembles de données dans VerCD, nous avons multiplié par 10 la fréquence de fabrication de nouveaux ensembles de données. Cette plateforme nous permet de gagner en efficacité”.

Des véhicules autonomes à Washington, D.C. en 2020 ?

Les véhicules autonomes d’Uber rouleront dans les rues de Washington, D.C. avant la fin de l’année 2020. L’entreprise expliquait récemment que : “notre société a vu le jour à Washington, D.C., fin 2011. Depuis lors, nous sommes fiers d’être partenaires de la capitale de notre pays et souhaitons y faire rouler nos véhicules autonomes”.

Pour rassurer les habitants, Uber précise que pour des raisons de sécurité : “nous sommes en collaboration étroite avec les parties prenantes locales et les responsables municipaux”. Si tout se passe bien, les voitures autonomes arriveront bientôt dans la capitale américaine, tout un symbole.