ByteDance, la société de mère de TikTok, vient de lancer une nouvelle application. Il s’agit de Resso, un service de streaming musical développée pour tenter de concurrencer le marché où sont déjà bien installés Spotify et Apple Music. Pour l’heure, l’application a été lancée, mais seulement en Inde comme l'indique TechCrunch.

Resso n’a pas le soutien d’Universal Music

Resso est décrite comme une application sociale de streaming musical où les utilisateurs à partager des paroles de chansons sur d'autres plateformes, commenter des titres, ou diffuser leurs propres contenus. Aujourd’hui, l’application est proposée sur le marché indien et bénéficie du soutien de différents géants de l’industrie musicale, avec notamment les licences de Sony Music Entertainment, Warner Music Group, et plusieurs maisons indiennes comme T-Series, Zee Music, ou encore Times Music. Certains remarqueront que Universal Music est absent de la liste des soutiens obtenus par Resso. Pourtant, l’entreprise semblait décidée à négocier des contrats avec les grands de l’industrie.

Il se pourrait que Tencent soit en partie responsable de cette absence, car l’entreprise chinoise a investi 3 milliards d’euros dans Universal Music et dispose donc de 10% du capital de l’entreprise. Entre Tencent et ByteDance, société mère de Resso, la concurrence est de mise, alors pas question que Tencent soutienne ne serait-ce qu’indirectement la nouvelle application de son concurrent.

L’application est freemium

À l’inverse de TikTok, Resso ne sera pas une application gratuite. Elle suit le modèle adopté par son concurrent Spotify, c’est à dire qu’une première offre gratuite, incluant la diffusion de spots publicitaires et une qualité sonore limitée à 128 kbps. L’objectif est de pousser les utilisateurs à adopter une formule payante, dite premium. Elle propose une meilleure qualité (256 kbps), la possibilité de télécharger les titres pour les écouter hors-ligne ... Elle coûte 1,35$ (soit 1,21€) sur Android et 1,62$ (soit 1,45€) sur iOS. La différence de prix n’a pas été détaillée par Resso, on peut rapidement penser à une stratégie marketing autour du prix psychologique, sous entendu, qu'un détenteur d’iPhone peut être prêt à débourser plus cher pour un abonnement. Toujours est-il que la différence de prix varie de 20%.

Si l’application est aujourd’hui officiellement lancée en Inde, elle reste en test en Indonésie. Outre le fait que lors du test l'application ait été plus populaire en Inde qu'en Indonésie, Resso et sa société mère semblent avoir fait le choix de l’Inde car le pays dispose “de la plus grande population issue de la génération Z par rapport à tous les autres pays du monde”. Il est logique pour Hari Nair, le responsable du contenu musical et du partenariat pour Resso Inde de se lancer dans le pays où les 8-25 ans sont les plus nombreux.

Néanmoins, ce n’est pas non plus le choix de la facilité qui a été fait, car le marché du streaming musical est très compétitif dans le pays. Les applications sont nombreuses, il y a d’une part les grands internationaux comme Apple Music, Youtube Music, ou Spotify, et d’autre part des acteurs locaux, comme Gaana ou JioSaavn. Resso va devoir convaincre de nouveaux utilisateurs et surtout réussir à ce qu’ils privilégient son service plutôt que celui de ses concurrents.