Afin de mieux répondre à l’enquête ouverte par la Commission irlandaise chargée de la protection des données, Facebook décide de mettre en pause une fonctionnalité qui nous envoyait des notifications de rappel de vote, lorsqu’il y a élection. La Commission se demande si cette notification pourrait influencer un électorat plutôt qu’un autre et comment Facebook décide à qui envoyer ce rappel.

Comment Facebook peut-il influencer un vote ?

Une notification pour vous inscrire sur une liste électorale, un rappel de vote le jour d’une élection … Peut-être avez-vous déjà reçu une notification du genre ? Cette fonctionnalité aux objectifs tout à fait louables, avait été mise en place par Facebook il y a déjà des années.

Oui mais voilà, la Commission irlandaise chargée de la protection des données des européens estime que cette fonctionnalité pourrait avoir des effets pervers. L’organisme de régulation cherche à comprendre si Facebook peut choisir d’envoyer un rappel électoral uniquement à certains types d’utilisateurs.

Nous le savions, mais cela se confirme : Facebook a un véritable rôle à jouer dans les élections. En effet, une étude menée en 2012 par des universitaires américains, montrait qu’un rappel électoral envoyé sur Facebook le jour des élections du Congrès américain de 2010 avait augmenté la participation électorale d’environ 340 000 votants.

Voilà toute l’influence que Facebook peut avoir au moment d’une élection. Un pore-parole de l’entreprise a déclaré que :

« Nous nous engageons à traiter les informations de nos utilisateurs de manière légale, équitable, et transparente. Cependant, suite aux inquiétudes soulevées par la Commission irlandaise chargée de la protection des données, qui se demande si nous donnons suffisamment d’informations aux utilisateurs sur le fonctionnement de la fonction, nous avons mis cette fonction en pause dans l’Union européenne pour le moment ».

Les notifications de rappel de vote sont mis en pause en Europe

Alors qu’aux États-Unis, Facebook disait en septembre vouloir prendre du recul par rapport aux élections présidentielles à venir, en Europe, la fonctionnalité de rappel de vote a été mise en pause. Le manque de transparence sur la façon dont l’outil est déployé par Facebook peut être préoccupant.

Imaginons que Facebook soit capable de ne cibler qu’une certaine tranche électorale (c’est probablement le cas), le réseau social pourrait ainsi largement influencer une élection. En vertu de la législation européenne, les entités qui traitent des données personnelles révélant des opinions politiques doivent respecter des normes strictes.

La Commission irlandaise dit avoir eu des soupçons sur la gestion de cette fonctionnalité depuis les élections générales irlandaises qui se sont tenues le 8 février 2020. L’organisme se demande également si des informations sont récoltées au moment de l’interaction entre un utilisateur et cette fameuse notification.

Des modifications devront être apportées à cette fonctionnalité pour qu’elle puisse être de nouveau autorisée. On ne sait pas combien de temps durera cette pause. Vous ne recevrez probablement pas de rappel pour les élections municipales qui arrivent. Dommage.