SpaceX vient d’obtenir l’autorisation de construire une usine ainsi qu’un centre de recherches dans le port de Los Angeles. Elle sera destinée à la construction de Starship, sa fusée surpuissante qui devrait envoyer des humains sur la Lune et sur Mars.

Un lanceur surpuissant

À terme, le lanceur mesurera 118 mètres de hauteur et sera le plus puissant jamais construit par l’Homme. Les essais de son prototype baptisé Starhopper ont pourtant connu quelques remous, avec une explosion lors d’un test statique. Malgré cela, l’appareil a fini par réaliser un test concluant et en octobre dernier, Elon Musk annonçait que Starship effectuerait un vol orbital dans les six prochains mois.

Récemment, SpaceX s’est donc associée à la Commission Fédérale des Communications (FCC) afin de demander une autorisation de vol pour sa fusée. Ce test devrait avoir lieu entre les mois de mars et de septembre, et l’appareil y atteindra les 20 kilomètres d’altitude.

Vote à l’unanimité

L’agence de presse Reuters nous apprend désormais que l’entreprise spatiale est autorisée à concevoir son lanceur dans le port de Los Angeles. À l’heure actuelle, l’assemblage et la construction du prototype ont lieu à la base de lancement de SpaceX, à Boca Chica dans le Texas. La nouvelle usine californienne va permettre à la firme de se rapprocher de son QG, situé à Hawthorne dans le comté de Los Angeles.

Le conseil municipal a voté à l’unanimité cette décision : “C’est fou qu’en 2020, nous sommes en train de nous préparer à envoyer des gens sur Mars et cela se passe chez nous. Nous devenons un port spatial”, a déclaré Joe Buscaino, conseiller municipal. Néanmoins, le site ne deviendra pas une base de lancement, et sera uniquement dédié à la construction et à la recherche.

Avec ce permis, l’entreprise a par ailleurs la possibilité d’agrandir la zone de 5 à 7,6 hectares, reste maintenant à voir si elle décidera de le résilier dans les 180 jours prochains. Elle avait en effet annulé une autorisation similaire il y a deux ans. Cela est d’autant plus possible qu’Elon Musk organisait récemment une journée de recrutement destinée à Starship… au Texas.

Une grosse année 2020 pour la firme d’Elon Musk

En plus de cette fusée, SpaceX va avoir une année 2020 particulièrement chargée. Sa capsule Crew Dragon acheminera très prochainement et pour la première fois des astronautes américains à bord de l’ISS, mettant fin à la dépendance des États-Unis aux Russes et leur Soyouz.

La société continue également les lancements pour compléter sa constellation de satellites Starlink, visant à apporter un Internet haut débit partout dans le monde. Elle est toutefois de plus en plus controversée puisqu’elle empêche les astronomes d’observer correctement le cosmos.