La banque centrale brésilienne a pour projet de lancer PIX, un système de paiement instantané, un peu comme PayPal mais en version nationale. Comme le relaie NFCW, celui-ci devrait être disponible en novembre prochain et permettre aux consommateurs d’effectuer des paiements, mais aussi des transferts d’argent, en quelques secondes, quelques heures ou quelques jours.

Avec PIX, la banque centrale du Brésil veut rendre le paiement instantané simple, rapide et intuitif

Via des QR codes, le sans contact, un numéro de mobile, une adresse mail, la banque centrale brésilienne veut simplifier les paiements. Son souhait est également de rendre ce système intuitif et rapide, permettant des paiements instantanés, soit en quelques secondes, ou d’autres en quelques heures, voire au maximum en quelques jours.

Pour la banque centrale du Brésil (BCB), “L’objectif est de créer des solutions qui permettent d’effectuer un paiement instantané de manière aussi simple, intuitive et rapide qu’un règlement effectué en espèces. Les paiements et les transferts émis depuis un smartphone seront effectués intuitivement, rapidement et en toute sécurité, tous les jours de l’année, sans limite de temps et l’argent sera immédiatement disponible pour le destinataire”.

João Manoel Pinho de Mello qui travaille pour la banque centrale a précisé : “En plus de la rapidité et de l’utilité des paiements instantanés, la société pourra ressentir les avantages d’une concurrence accrue sur le marché des paiements de détail, avec des coûts réduits et une meilleure qualité de service”. Selon lui, PIX devrait permettre de réduire les risques liés aux espèces, comme la perte ou le vol.

Le système sera basé sur une infrastructure de règlement centralisée unique

PIX, le système de paiement sera géré par la banque centrale directement. Il utilisera un système de règlement unique et centralisé. Concrètement, les utilisateurs, vendeurs ou acheteurs, devront posséder un compte auprès de la banque de leur choix. Car toutes les entreprises financières et établissements agréés par la banque centrale brésilienne, disposant de plus de 500 000 comptes clients actifs, auront l’obligation de participer au bon fonctionnement de ce système. Les établissements non agréés par la BCB pourront tout de même participer, mais seulement en tant que participants indirects.

La différence entre des participants directs et indirects est que les premiers seront en mesure de régler une transaction sur la plateforme sans avoir à passer par un intermédiaire, tandis que les seconds devront faire appel à un participant direct pour régler leur transaction via PIX.

Globalement, PIX devrait permettre une baisse des coûts, car le nombre d’intermédiaires dans la chaîne de paiement s’en trouverait réduit, si on compare cette méthode avec d’autres moyens de paiement électroniques. La rapidité de paiement et de disponibilité des fonds sera également un avantage retenu par les brésiliens.