Fini la dînette toute simple, désormais Amazon et Kidkraft proposent à vos enfants une cuisine et une épicerie connectées comme le dévoile Cnet. Avec Alexa 2-in1 Kitchen and Market, Kidkraft va permettre à vos enfants de jouer d’une manière bien différente : avec des sons “plutôt” réels intégrés, et des échanges avec Alexa. Présentée au Toy Fair 2020 de New York, ce jouet géant devrait rencontrer un grand succès.

Un jouet doté d’Alexa, l’assistant d’Amazon

Il n’y a pas que les adultes qui peuvent demander de l’aide à Alexa pour cuisiner. Avec ce nouveau jouet, qui devrait être commercialisé plus tard cette année aux alentours des 300$, soit un peu moins de 280€, les bambins pourront eux aussi faire leur propre cuisine ou jouer à l’épicier, et de façon interactive, grâce à l’intégration d’Alexa.

Le jouet serait vendu avec 100 pièces permettant de faire réagir Alexa, en provoquant notamment le bruit de l’eau à l’ouverture du robinet, ou l’annonce de la fin de la cuisson d’un plat. Ces éléments seraient indiqués par Alexa, bien que l’enceinte ne soit pas fournie. Idéalement, ce sera l’enceinte dont dispose le foyer qui devrait être utilisée.
Avec ce nouveau jouet, Amazon rend donc ses produits accessibles à la famille toute entière.

Des jeux liés à Alexa, la cuisine et l’épicerie de Kidkraft

Au total, Kidkraft et Amazon auraient pensé à 700 commandes vocales et réponses, cela pour permettre aux enfants de recevoir des informations, notamment des instructions de recettes ou une liste de courses lorsqu’ils prononcent certains mots comme “pâtes” ou encore “marché”, voire même lorsqu’ils expriment le fait de vouloir jouer.

Par ailleurs, la centaine d’objets fournis à l’achat sont équipés de puces RFID, permettant à Alexa de savoir quel objet est utilisé par l’enfant à un moment précis. Il est ainsi possible, grâce à des capteurs, de savoir quel jouet est rangé dans la caisse enregistreuse ou ce qui se trouve dans l’épicerie par exemple. Cette organisation permet notamment à Alexa de dire à l’enfant d’aller chercher un objet ou un aliment à tel endroit, afin de pouvoir poursuivre sa recette. La liaison entre les capteurs et Alexa est faite par Bluetooth.

Des jeux sont également intégrés, et fonctionneront grâce à Alexa. Si toutefois il n’est pas possible d’associer la cuisinière ou l’épicerie à une enceinte Echo, il sera toujours possible de jouer avec le produit d’Amazon, mais l’assistant ne sera alors pas disponible, seuls les bruits simples comme le “bip” de la caisse retentiront. Dans l’ensemble, on observe tout de même que sans connexion avec Echo, le jouet superconnecté a beaucoup moins d’intérêt. Il est, en effet, onéreux pour ne pas être exploité au maximum. Par ailleurs, en matière de protection des données, notamment celles de vos enfants, il sera sans doute judicieux de demander à Alexa de supprimer vos enregistrements vocaux, de façon plutôt régulière.