C’est officiel : la Russie vient de déployer des caméras de reconnaissance faciale pour s’assurer que les personnes qui doivent normalement rester confinées à cause du coronavirus, le restent. Le maire de Moscou ne fait pas les choses à moitié.

Moscou prend des mesures drastiques pour limiter la propagation du virus

En Russie, les ressortissants chinois n’ont plus le droit de passer les frontières. Le pays veut freiner la propagation du Coronavirus tant qu’il en est encore temps. Les russes qui rentrent de Chine doivent quant à eux passer deux semaines en quarantaine, confinés chez eu, même en l’absence de symptômes.

Sergei Sobyanin, le maire de Moscou, a décidé d’aller encore plus loin. À Moscou, 2 500 personnes ont reçu l’ordre de rester en quarantaine, suite à un voyage en Chine. La reconnaissance faciale doit permettre aux autorités russes de s’assurer que ce délai soit bien respecté.

Sur le site internet de la ville, nous pouvons lire que : “le respect des règles du régime est constamment contrôlé, notamment à l’aide des systèmes de reconnaissance faciale et d’autres mesures techniques utiles à la protection de la population”. Pendant ce temps, la Chine veut instaurer un QR code de couleur en fonction de l’état de santé des personnes.

Le monde s’indigne face à de telles mesures

Le maire de la ville décrit également comment la reconnaissance faciale permet de limiter la propagation du virus : “cette surveillance nous a permis d’observer une femme revenue de Chine quittant son appartement pour retrouver des amis à l’extérieur. Les autorités ont pu retrouver le chauffeur de taxi qui l’avait ramenée chez elle depuis l’aéroport grâce aux images vidéo et à la reconnaissance faciale“.

À Moscou, le maire précise également que des raids vont être menés contre d’éventuels porteurs du virus. Il précise accessoirement que ces actions seront “désagréables mais nécessaires”. Du côté du gouvernement, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré qu’il n’avait pas suivi le détails des actions entreprises à Moscou, mais que les mesures visant à freiner la propagation du Coronavirus ne devaient pas être discriminatoires.

Ces mesures choquent le monde entier, surtout depuis que nous avons appris qu’une femme de Saint-Pétersbourg ait organisé une évasion depuis un hôpital, où elle était vraisemblablement retenue contre sa volonté. Finalement, après avoir été arrêtée, la Justice russe a décidé de la renvoyer en quarantaine… Deux cas de Coronavirus ont officiellement été signalés en Russie.