La Française des Jeux s’est mise au digital depuis plusieurs années maintenant, en 2017 elle proposait même des tickets à gratter 2.0. Avec son entrée en bourse, en fin d’année dernière, les choses vont plutôt bien pour l’entreprise. Aujourd’hui, comme l’annonce Stéphane Pallez, la présidente de la FDJ sur BFM Business, il est temps d’innover et c’est ainsi que la FDJ compte vous permettre de payer vos impôts, certaines factures ou encore vos amendes.

Objectif : faciliter la vie de 500 000 français

D’ici le mois de Juillet prochain, la Française des Jeux va déployer des terminaux chez de nombreux buralistes. En plus d’acheter votre presse, des timbres et du tabac, vous serez bientôt en mesure d’y régler vos amendes, impôts, factures de crèche ou de cantine.

Dans la même catégorie

L’objectif est de faciliter la vie des français, car ils sont près de 500 000 à ne pas disposer de comptes bancaires, ou à se retrouver en difficulté face aux conditions de paiement en ligne. Le dispositif de la FDJ va donc leur permettre de payer en espèces jusqu’à 300€, et par carte bancaire également, de nombreuses factures directement chez leur buraliste. Globalement, les factures dues au services public, les contraventions et les impôts pourront être réglés de cette façon.

Stéphane Pallez indique que “Le développement commence dès la fin de ce mois de février et jusqu’en juillet prochain, avec plusieurs milliers de points de vente. Notre intérêt, c’est que ce réseau reste économiquement en bonne santé, qu’il y ait du trafic dans ce réseau”. La présidente de la FDJ indique également que le lancement est prévu pour le 1er juillet prochain.

La FDJ veut développer son activité

Cette collaboration avec les buralistes, la FDJ la met en place car elle a remporté un appel d’offre l’été dernier. Cela répondait à son envie de proposer plus de services. Son activité initiale se porte bien et depuis son entrée en bourse, la FDJ affiche d’excellents résultats financiers, mais la société ne veut pas pour autant se reposer dessus.

Reste maintenant à savoir quel sera le prochain projet de service de la Française des Jeux, en attendant et sur la base des résultats 2019, l’entreprise a revu ses espérances économiques et sa croissance à la hausse pour 2020.