Après avoir créé un fonds de deux milliards de dollars dédié à l’éducation, en 2018, c’est sur Instagram que Jeff Bezos a dévoilé son nouveau projet, dans la soirée du lundi 17 février 2020. Le patron d’Amazon va désormais être à la tête d’une fondation pour la lutte contre le changement climatique et il va notamment faire un don de 10 milliards de dollars.

Jeff Bezos s’engage personnellement

C’est en commentaire d’une photo de notre planète que le patron d’Amazon a fait sa déclaration : grâce à une association, portant son nom, la Bezos Earth Fund, il souhaite travailler sur les solutions existantes, mais également mettre la main sur de nouvelles façons de lutter contre les impacts du changement climatique.

Voir cette publication sur Instagram

 

Today, I’m thrilled to announce I am launching the Bezos Earth Fund.⁣⁣⁣ ⁣⁣⁣ Climate change is the biggest threat to our planet. I want to work alongside others both to amplify known ways and to explore new ways of fighting the devastating impact of climate change on this planet we all share. This global initiative will fund scientists, activists, NGOs — any effort that offers a real possibility to help preserve and protect the natural world. We can save Earth. It’s going to take collective action from big companies, small companies, nation states, global organizations, and individuals. ⁣⁣⁣ ⁣⁣⁣ I’m committing $10 billion to start and will begin issuing grants this summer. Earth is the one thing we all have in common — let’s protect it, together.⁣⁣⁣ ⁣⁣⁣ – Jeff

Une publication partagée par Jeff Bezos (@jeffbezos) le

Au travers de ce nouveau programme, Bezos imagine venir en aide à des scientifiques, des militants, ou encore des ONG. Il espère également mobiliser à grande échelle, que ce soit du point de vues des entreprises, mais aussi des pays, ainsi que des particuliers. Il va faire un don de 10 milliards de dollars pour lancer l’association et mettre en face des subventions dès l’été prochain. Le PDG d’Amazon entend désormais agir pour la planète, comme l’indique la conclusion de son message : “La terre est la seule chose que nous avons tous en commun. Protégeons-la ensemble”.

Des changements également du côté d’Amazon

Jeff Bezos est bien au courant qu’en tant que patron d’Amazon, il devient important d’adapter ses pratiques au changement climatique. Son entreprise est loin d’avoir un bilan tout vert en matière d’évolution et d’impact sur le climat. Mais les choses devraient rapidement évolué : Amazon a annoncé l’achat de 100 000 camionnettes électriques auprès de Rivian, une entreprise où Amazon est investisseur.

Pour rendre moins polluante son entreprise, une chose est pour l’heure sûre : il faudra revoir le concept d’Amazon Prime, car c’est une option qui contribue largement au problème. Un autre aspect à remettre en question : la destruction des retours de produits, au lieu de leur offrir une seconde vie.