Grâce à la mise à jour du 17 février 2020 d’Apple Plans, vous pourrez désormais simuler vos trajets en transports en commun dans une dizaine de villes françaises depuis l’application. Jusque-là, cette option était réservée à la ville de Paris.

Une dizaine de villes françaises intégrées à Apple Plans

En plus des trajets en voiture et à pieds, Apple Plans vous propose désormais de consulter les itinéraires en transports en commun dans plusieurs villes françaises. Parmi elles, on retrouve Quimper, Cherbourg, Nancy, Nice, Nantes, Marseille, Lyon, Toulouse, Strasbourg, Montpellier ou encore Bordeaux. Une avancée extrêmement bienvenue puisque jusqu’alors, cette option n’était réservée qu’à la capitale française. À noter que l’hexagone n’est pas le seul pays concerné. En effet, Apple a décidé d’étendre son option d’itinéraires en transports en commun à plusieurs pays européens tels que l’Espagne ou encore l’Allemagne.

Comme le soulignent nos confrères de Numerama, cette nouvelle option est extrêmement précise puisqu’elle est capable de relier de grands itinéraires entre eux, là où Google Maps touche en botte. Ainsi, en une seule recherche, vous pourrez retrouver par exemple le métro qui vous mène à votre gare, puis le train intercité que vous devrez emprunter, pour finir par le bus local qui vous amènera à bon port. De son côté, Google Maps affichera la mention « aucun itinéraire en transports en commun » lorsqu’il s’agit de relier deux villes entre elles avec l’option « transports en commun ».

Apple Plan vs Google Maps : la comparaison de l'itinéraire en transports en commun

La comparaison du calcul d’itinéraire en transports en commun entre Apple Plans et Google Maps / Image : Numerama

Si l’arrivée de cette fonctionnalité est une bonne nouvelle, on déplore néanmoins qu’Apple Plans n’ait toujours pas intégré le calcul des trajets en vélo à cette mise à jour. En effet, celle-ci demeure encore désespérément absente, à l’heure où les villes se transforment pour accorder plus de place à la circulation de ces deux roues.

Apple sur le bonne voie pour concurrencer Google Maps ?

Depuis son lancement chaotique en 2012, Apple Plans a bien du mal à se faire une place face à des géants tels que Google Maps, Waze et CityMapper. Très en retard sur les fonctionnalités proposées, le service de cartographie d’Apple a choisi de progresser doucement mais sûrement, afin de s’assurer que chaque nouveauté soit parfaitement intégrée à son application. Malheureusement, ces nouveautés n’ont bien souvent rien d’innovant ou de révolutionnaire.

La stratégie d’Apple Plans semble claire : faire la même chose que ses concurrents, mais en mieux. À titre d’exemple, Apple a choisi de créer sa propre version de Street View en 2017, soit 10 ans après que Google ait sorti ce service. Une version beaucoup plus complète et bien mieux travaillée d’un point de vue technique que celle de son rival. Ainsi, les outils proposés par Apple Plans sont souvent plus précis que chez les services concurrents et les fonctionnalités sont parfaitement abouties dès leur sortie.

Pourtant, il est difficile d’imaginer que cela sera suffisant pour espérer un jour pouvoir rattraper des applications telles que Google Maps ou Waze. De fait, celles-ci continuent de travailler à la construction de fonctionnalités inédites, alors qu’Apple Plans se contente d’améliorer les innovations des autres, en toute discrétion et avec plusieurs années de retard.