Peu d’entreprises ont été aussi impactées que La Poste par l’irruption massive des technologies digitales dans les années 2000. Entre 2009 et 2019, le nombre de courriers envoyés est passé de quelques 18 milliards à moins de 9 milliards. Un changement d’époque pour une entreprise dont le chiffre d’affaires était porté à 71% par son activité courrier en 1991. La Poste a su s’adapter en diversifiant ses activités dans les domaines de la banque et de l’assurance ou encore des services de proximité, mais aussi en créant la branche numérique dirigée depuis 2015 par Nathalie Collin, directrice générale adjointe du Groupe La Poste en charge du numérique.

Devenir un tiers de confiance à l’heure du digital

Ce virage du numérique, La Poste l’a notamment opéré à travers le développement accéléré de sa filiale numérique Docaposte soutenu notamment par une stratégie de rachats d’entreprises innovantes. En 2016, Docaposte a ainsi fait l’acquisition des sociétés Applicam et Fast pour proposer aux collectivités territoriales des solutions aides & subventions. En 2019, c’est Icanopée, spécialiste des solutions pour exploiter et faciliter l’accès au dossier médical partagé (DMP) à destination des professionnels de santé, qui est passée sous le giron de Docaposte. Un rachat qui été précédé par celui d’Euklès, spécialiste de la gestion électronique des documents (GED) et éditeur de solution SaaS de dématérialisation et d’archivage. Différentes acquisitions qui convergent vers un même objectif stratégique : prolonger le rôle historique de La Poste de tiers de confiance dans le monde du numérique.
Avec l’acquisition début janvier de Softeam, Docaposte, la filiale numérique du Groupe La Poste s’apprête à changer d’échelle. Au terme de ce rapprochement stratégique, l’entreprise, qui est déjà leader en matière de solutions de vote électronique, d’archivage et d’hébergement des données de santé, comptera plus de 6 400 collaborateurs et passera de 550 à plus de 700 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020. Grâce à l’offre d’un continuum conseil, services et solutions aux entreprises qu’elle entend désormais offrir à ses clients, Docaposte ambitionne même de dépasser le milliard d’euros de chiffre d’affaires d’ici 2023. Et de s’imposer ainsi comme l’un des acteurs majeurs de la transformation digitale en France sur les marchés de la banque et de l’assurance, de l’e-santé, du secteur public et des PME.

Dans la même catégorie

Un partenaire de l’Etat et des entreprises dans leur transformation numérique

Doté de cette offre de services numériques innovants, le Groupe La Poste se positionne désormais comme l’un des partenaires privilégiés de l’Etat et des collectivités locales en matière de transition numérique. Docaposte, qui s’est notamment spécialisé sur le vote électronique, propose notamment de nouvelles solutions de gestion de la relation avec les citoyens, et des services comme le parapheur électronique qui accompagnement le développement de l’e-administration.
L’entreprise publique se positionne également comme un interlocuteur de choix pour les acteurs économiques confrontés comme elle aux enjeux de digitalisation. Docaposte, présidée par Olivier Vallet, propose ainsi à ceux-ci une offre de bout en bout du conseil en transformation digitale à la gestion opérationnelle, et une gamme complète de services allant de la gestion électronique des documents à la dématérialisation des processus en passant par la signature, le vote et l’archivage électroniques. Des solutions qui visent notamment les grands groupes (90% des entreprises du CAC 40 sont clientes de Docaposte) et les ETI (entreprises de taille intermédiaire).

Avec ses infrastructures solides et ses briques technologiques innovantes renforcées par sa nouvelle capacité de conseil, Docaposte apporte une offre complète d’accompagnement de la transformation numérique des entreprises et du secteur public. Une large gamme de solutions et de services mise à la disposition de ses clients qui s’appuient sur l’expérience de sa propre transformation et ses valeurs de confiance et d’universalité.