Pour tenter de stimuler les interactions et les conversations entre ses utilisateurs, Tinder teste de nouvelles fonctionnalités sociales. L’une de ces nouvelles options est le partage de contenus. Baptisée « share to matches« , cette nouvelle option permet aux adeptes de Tinder de poster des photos, des vidéos en boucle et d’autres contenus qui ne peuvent être vus que par leurs « coups de cœur ».

Les conversations au cœur des nouvelles fonctionnalités

Tinder se remet en question et décide de tester de nouvelles fonctionnalités. En effet, l’application de rencontre très populaire en France et partout à travers le monde, propose à ses utilisateurs une nouvelle fonction qui pousse aux conversations. Certes il est très fréquent que des personnes « matchent », mais il est de moins en moins commun qu’elles échangent par la suite. Désormais, un message envoyé par l’application incitera les utilisateurs à répondre aux questions ou à finir une phrase afin de mieux mettre en valeur leur personnalité dans leurs réponses.

L’autre volet des tests réalisés par Tinder est la partie « contenu ». Avec « share to matches », Tinder cherche à se rapprocher doucement d’un Instagram. Conscientes que le contenu permet d’engager les conversations et de briser la glace, les équipes de Tinder veulent tester cette nouvelle fonctionnalité pour s’assurer qu’elle puisse fonctionner. Le partage de contenus permet à deux personnes de comprendre très vite si elles ont des centres d’intérêts en commun et donc d’engager la conversation plus rapidement avec une vraie question et pas seulement un petit « salut, ça va ? ».

Tinder se rapprocherait-il doucement d’Instagram ?

Alors que l’arrivée de Facebook Dating a été retardée en Europe, Tinder a encore le champ libre pour tester de nouvelles fonctionnalités sur le vieux continent et tenter d’intégrer une dimension plus sociale à son application. Avec son application de rencontre, Facebook veut faire de l’ombre à Tinder en proposant des fonctionnalités qui ne sont pas encore développées sur Tinder : le partage de contenus interactifs. Tinder a bien compris que cet aspect pourrait faire la différence et c’est justement pour cette raison que l’application teste actuellement de nouvelles choses.

Sur Tinder les contenus téléchargés ne pourront être vus que par certaines personnes : celles avec qui vous aurez matché. Tinder est convaincu que cette nouvelle fonctionnalité pourrait pousser une nouvelle cible à utiliser l’application : les personnes timides. Pas si simple de démarrer les conversations pour la première fois ou de trouver un sujet pour les relancer. L’application de rencontre veut simplifier la vie à ses utilisateurs en leur prouvant qu’ils sont sur la même longueur d’onde, ou non. Un porte-parole a justement déclaré que :

« Chez Tinder, notre objectif est de faciliter les rencontres entre de nouvelles personnes. Nous testons des moyens de faciliter l’expression et le partage de la personnalité des membres, tout en gardant l’expérience simple et amusante. En fonction des résultats obtenus, nous déciderons d’étendre ces fonctionnalités à tout le monde, ou non ».