Une intelligence artificielle pour repérer les talents de demain, c’est le pari de Snafu Records. Ce nouveau label mise sur des algorithmes pour trouver de nouveaux artistes à signer, et espère révolutionner l’industrie de la musique.

150 000 nouveaux titres analysés chaque semaine

S’il y a une fille en Indonésie qui crée une musique que le monde rêve d’entendre, il n’aura jamais la chance de le faire. Le pont pour la connecter au monde n’existe pas aujourd’hui. Le commerce de la musique est ancré dans un mode de travail obsolète, qui consiste à dénicher des artistes par le bouche à oreille”, a déclaré Ankit Desai, PDG et fondateur de Snafu Records, qui a notamment travaillé chez les prestigieux Capitol Records et Universal Music Group.

Ce nouveau label utilise des algorithmes pour trouver les nouveaux talents. Chaque semaine, ces derniers passent en revue près de 150 000 titres d’artistes non signés sur diverses plateformes telles que Spotify, SoundCloud, YouTube ou encore TikTok. Ils prennent ensuite en compte l’engagement des internautes sur la chanson, et surtout, vérifient si elle possède entre 70 et 75 % de ressemblance avec les 200 morceaux les plus populaires sur Spotify, le tout en se démarquant du reste du contenu. Entre 15 et 20 artistes sont retenus et seront écoutés par le personnel du label.

L’industrie musicale est en mutation

Cette approche n’est pas tout à fait neuve, puisque l’industrie musicale se fie déjà à la technologie pour trouver les artistes de demain, à l’image de l’outil Chartmetric. Snafu Records pousse toutefois le concept encore plus loin, et il semble porter ses fruits : le label est parvenu à récolter 2,9 millions de dollars grâce à des investissements de grands noms comme Agnetha Fältskog d’ABBA ou encore John Bonten de Spotify.

Snafu Records affirme en outre être en mesure de repérer des talents bien plus rapidement que les autres labels. “L’industrie de la musique traverse un véritable changement et nous sommes extrêmement heureux de travailler avec Snafu alors qu’ils redéfinissent ce que signifie être un label de music au XXIe siècle”, a affirmé Monthan Nordenskjöld de TrueSight Ventures, avec qui la firme a collaboré.

16 artistes déjà signés

Par ailleurs, le label compte parmi ses rangs des auteurs compositeurs qui ont écrit pour Nicki Minaj , Ariana Grande, The Weeknd, etc. 16 artistes ont pour le moment été signés, comme le groupe Joan ou encore MishCatt, qui a collaboré avec le DJ suédois Avicii.

L’intelligence artificielle joue un rôle toujours plus important dans l’industrie musicale. Alors que certaines sont capables de composer des morceaux seules, d’autres parviennent à changer un style musical en un autre. Reste désormais à savoir si le modèle de Snafu Records sera une réussite, et si les artistes produisant des œuvres différentes des succès du moment auront aux aussi leur chance.