L’application de messagerie de Facebook vient de passer un cap très important. Les marques peuvent désormais envoyer des messages de suivi et communiquer avec leurs clients, directement depuis Messenger. Des alertes sur des prix qui baissent, un stock qui s’épuise, autant de raisons pour lesquels les internautes pourront désormais être sollicités par leurs marques préférées.

L’avènement du dark social grâce à Messenger ?

On parle ici de dark social : les interactions privées entre une marque et un internaute peuvent avoir un impact fort sur la décision finale du consommateur dans son acte d’achat. Le lancement de cette nouvelle API en version bêta, doit permettre aux entreprises de créer une relation encore plus forte et plus intime avec leurs communautés.

En réalité, le fonctionnement de l’API est plutôt simple : les entreprises peuvent directement envoyer un message à leurs utilisateurs pour leur demander s’ils souhaitent être informés sur un sujet précis. La sortie d’une nouvelle collection, des soldes anticipées, ou encore une rupture de stock… En acceptant de recevoir des informations de la part des marques, vous ne pourrez plus manquer une seule information.

Si l’utilisateur demande à être notifié, l’entreprise est autorisée à envoyer des notifications avec les informations demandées. Par exemple, si une personne souhaite acheter une paire de baskets mais que celle-ci est en rupture de stock, l’entreprise pourra lui proposer de recevoir une notification par Messenger lorsque cette dernière sera disponible. Lorsque l’article est de nouveau en stock, l’entreprise peut envoyer un petit message à la personne concernée.

Une relation personnalisée entre la marque et l’utilisateur

Il s’agit d’un nouvel outil redoutable pour les marques qui vont pouvoir entretenir une relation forte avec leurs communautés. Les internautes sont à la recherche de ces petites attentions et Facebook l’a parfaitement compris. Si la marque fait l’effort de venir vers un utilisateur précis, l’impact sera bien plus fort que s’il s’agissait d’un message global.

Facebook dit qu’il continuera à travailler sur de nouvelles expériences pour aller dans ce sens.  Pour éviter que cette expérimentation ne soit trop intrusive pour les utilisateurs de Facebook, le réseau social précise qu’il limite le nombre de notifications qu’une entreprise peut envoyer à un même utilisateur.