Depuis la démocratisation de l’informatique à travers le monde, nous vivons une période durant laquelle les données occupent une place extrêmement importante pour les entreprises. On parle de big data, ce terme vous est désormais familier, n’est-ce pas ? Pourtant, ces précieuses données, considérées comme le Saint-Graal par les marketeurs, sont parfois compliquées à protéger. De nombreuses sociétés admettent avoir du mal à les protéger correctement et une récente étude réalisée par Dell et baptisée Global Data Protection Index, montre que 27% des entreprises n’ont pas su récupérer leurs données à l’aide de leur solution de protection.

Quels sont les risques encourus lors d’une perte de données ?

Si une mauvaise gestion des données peut certes avoir des conséquences sur la réputation de l’entreprise, cela peut aussi avoir une incidence financière lourde pour les professionnels. Vous l’aurez compris, les coûts causés par les pertes de données ne sont pas à négliger. Si on peut penser de prime abord que l’indisponibilité du site web est plus dommageable financièrement que la perte de données, il semblerait que ce ne soit pas le cas. La data ne cesse de prendre de la valeur et les entreprises doivent tout mettre en œuvre pour tenter de les protéger.

Pour Antoine Valette, Directeur Marketing Europe chez Ontrack : « Les attaques des dernières années montrent que les ransomwares continuent d’être une menace sérieuse. Il est donc avantageux de revoir votre sécurité des données, vos politiques réseau, la formation des utilisateurs et les procédures de sauvegarde. »

De très nombreuses entreprises sont victimes de cyberattaques et de vols de données. Prenons un exemple récent : au début de l’année 2019, le français Altran, a été touché par un malware. À l’époque, l’attaque avait paralysé 400 serveurs de la société. Sous la pression, Altran avait versé l’équivalent d’un million d’euros en bitcoin. Nous savons désormais que le coût total de l’incident est évalué à près de 20 millions d’euros. Cela nous plonge dans le cœur du problème : une entreprise n’a pas forcément les compétences, ni les ressources en interne pour protéger ses données. En effet, si on s’en tient seulement à l’Hexagone, 46% des sociétés sondées dans l’étude, indiquent être confrontées à la complexité de la configuration et de l’exploitation du matériel de protection des données.

Elles rencontrent également des difficultés pour mesurer les coûts liés au stockage et à la gestion des copies de sauvegarde. Bref, chacun son métier… Ce n’est pas tout : les nouvelles réglementations comme le RGPD (Règlement Général pour la Protection des Données) posent également des problèmes de mise en conformité pour les entreprises françaises. Enfin, dans son étude Dell indique que 43% des entreprises ne savent pas comment faire pour récupérer leurs données. Pourtant, il existe des solutions. Certaines entreprises sont spécialisées dans la récupération de données, c’est notamment le cas de la société française Ontrack.

L’importance de la récupération des données

En 2020, la protection des données sensibles est un véritable enjeu pour les entreprises. Il existe plusieurs types de panne dont les entreprises peuvent être victimes : les pannes « mécaniques », les pannes « électroniques », les pannes « logiques » ou les sinistres. Si certaines pannes peuvent être résolues directement en interne, d’autres nécessitent l’intervention de prestataires spécialisés. Un virus ou un logiciel malveillant peut également être à l’origine d’une perte de données. Dans ce cas précis, il est primordial de faire appel à un expert, capable de détecter et d’analyser la faille.

La data est au cœur de la transformation des entreprises, elles ne peuvent pas se permettre de ne pas les récupérer lorsque celles-ci sont perdues. Si la donnée à l’état brut a peu de valeur, de nombreux processus de transformation permettent de la faire passer de simple data à un état de « smart data ». Le potentiel des données est atteint quand cette smart data est utilisée pour repenser les processus existants ou mieux encore pour en définir de nouveaux.

Vous l’aurez compris, il est primordial que les entreprises prennent conscience de cette tendance qui s’ancre depuis quelques années dans notre société. Il apparaît nécessaire que les sociétés se fassent accompagner dans la protection et la récupération éventuelle de leurs données. De cette manière, elles pourront garder la main sur des informations précieuses et ainsi répondre aux exigences des nouvelles réglementations.