L’an dernier, Walgreens lançait une phase de test de ses réfrigérateurs intelligents, capables de scanner votre visage et se souvenir de votre comportement. Le pire ? Adieu les vitres transparentes, les portes affichaient de la publicité autour des produits représentées sur la porte. Aujourd’hui, l’enseigne songe à généraliser ces écrans, et ainsi étendre son réseau publicitaire.

Walgreens déploie ses écrans publicitaires dans 50 nouveaux magasins

L’an passé, Walgreens Boots Alliance déployait son essai d’écrans numériques publicitaires sur les portes de ses frigos, à Chicago. D’ici un an, voire un an et demi, la chaîne de magasins va déployer cette technologie dans quelques 2 500 points de ventes, dans l’ensemble des États-Unis. Cette décision intervient après que Walgreens ait remarqué que ces écrans stimulent les ventes de ses produits.

Les portes utilisées par Walgreens sont dotées de capteurs optiques, infrarouges qui permettent de détecter lorsqu’un potentiel acheteur s’attarde devant un produit ou choisi un produit. La détection des produits ajoutés dans les paniers des clients peut être un moyen de suivre les stocks de façon directe, mais aussi de transmettre des informations à la direction du magasin, notamment en terme de réapprovisionnement à prévoir.

Les marques peuvent payer pour afficher leurs produits

Les écrans sont très lumineux et affichent les produits cachés derrière leurs portes. Tout autour de ces produits sont affichés des publicités et il est possible, pour les marques, les fabricants de produits, de payer pour que leur contenu soit affiché. Comme à la télévision, différents éléments sont pris en compte pour l’affichage et la détermination du prix de vente de l’espace publicitaire. Cela comprend la localisation du magasin, la météo, mais aussi l’heure et les possibles évènements à venir, comme le Super Bowl qui génère chaque année beaucoup de revenus publicitaires.

Globalement, Walgreens retient que les ventes ont augmenté dans les magasins où cette technologie est déployée. L’enseigne a également adopté une véritable stratégie en matière de confidentialité : aucune technologie de reconnaissance faciale, de suivi du visage ou des yeux n’ont été déployé. De la même façon, le ciblage publicitaire n’est pas fait en fonction de l’âge ou du sexe de la personne.

Finalement, Walgreens a adopté une méthode qui pourrait changer les pratiques de demain. Cette technique de vente pourrait bien intéresser différentes enseignes, de part et d’autre du globe et au final, ces panneaux pourraient se généraliser et ce serait là un joli développement pour l’entreprise qui les propose.