Microsoft poursuit ses efforts pour faire avancer la recherche médicale. Après avoir dévoilé un casque HoloLens modifié qui facilite le quotidien des malvoyants, le géant américain vient d’annoncer le lancement d’un programme à 40 millions de dollars qui aura pour objectif d’utiliser l’intelligence artificielle pour sauver des vies.

AI for Health, la nouvelle initiative de Microsoft

Cette nouvelle initiative est baptisée « AI for Health » (« L’intelligence artificielle pour la santé » en français) et s’inscrit dans le cadre du projet « AI for Good » de Microsoft. Le géant américain investit 40 millions de dollars dans ce nouveau programme et donne dans le même temps l’accès à ses technologies (notamment à ses outils d’intelligence artificielle et de cloud computing) à des chercheurs, des industriels et des ONG. Sur le blog de Microsoft, John Kahan, responsable de l’analyse des données de la firme, explique :

En tant qu’entreprise technologique, il est de notre responsabilité de veiller à ce que les organisations travaillant sur les questions sociétales les plus urgentes aient accès à notre technologie d’IA la plus récente et à l’expertise de nos talents techniques.

Avec AI for Health, Microsoft vise trois objectifs :

  • L’accélération de la recherche médicale pour trouver de nouveaux remèdes à de nombreuses maladies.
  • La diminution des inégalités en matière d’accès aux soins.
  • L’amélioration de la compréhension de la mortalité et de la longévité.

Ce programme tentera notamment de comprendre les causes du syndrome de la mort subite du nourrisson, de renforcer les efforts de la lutte contre la lèpre, d’améliorer les outils permettant de faciliter le quotidien des personnes malvoyantes, mais aussi d’élargir l’accès aux informations liées au cancer. Afin d’accélérer la recherche dans le domaine de la mortalité maternelle, de la tuberculose et du cancer infantile, Microsoft créé également des partenariats avec le BRAC (Building Resources Across Communities), le PATH (Program for Appropriate Technology in Health) et l’hôpital de recherche pour enfants St. Jude.

Comment l’intelligence artificielle peut-elle faire avancer la médecine ?

Selon les chiffres avancés par Microsoft, plus de 50% des professionnels de l’intelligence artificielle travaillent dans le secteur de la technologie. Seulement 3% d’entre eux travaillent dans le secteur de la santé. Par conséquent, les chercheurs sont bien souvent confrontés à une pénurie de talents spécialisés dans l’IA. Or, l’intelligence artificielle a un rôle primordial à jouer dans le domaine de la santé.

Preuve en est avec l’intelligence artificielle de Google qui est capable de détecter le cancer du poumon, ou encore celle du MIT qui prédit le cancer du sein jusqu’à 5 ans à l’avance. Plus récemment, IBM a développé une IA qui prédit les symptômes de la maladie de Huntington et l’hôpital Foch de Suresnes a même misé sur cette technologie pour améliorer la radiologie.

Cette initiative lancée par Microsoft est donc extrêmement importante puisqu’elle pourrait permettre de faire des avancées considérables. Évidemment, elle ne pourra pas régler à elle seule tous les problèmes de santé existant, mais elle marque un point de départ solide qui, on l’espère, ouvrira la voie à d’autres grandes entreprises.