En collaboration avec PRWeek, Cision révèle un état des lieux pointu des pratiques dans le monde de la communication. Avec son “rapport mondial de la communication”, le leader des solutions et des services pour les relations presse, de l’influence, de la veille et de l’intelligence Médias, pointe du doigt les challenges qui attendent les communicants en 2020. De grandes tendances se dégagent de cette étude : l’importance de la data, la montée en puissance du pouvoir de persuasion des marques, l’amélioration nécessaire de la mesure, le resserrement des budgets…

Télécharger l’étude gratuitement

Comment évolue le paysage social media ?

Sans surprise, en France, aux États-Unis, en Chine, en Suède, en Allemagne et au Canada, Facebook arrive toujours en première position, malgré les années qui passent. La plus forte croissance est pour Instagram, réseau considéré comme la “nouvelle” botte secrète des communicants. Si Snapchat apparaît comme l’un des cinq réseaux sociaux préférés des communicants en France et en Suède, ce n’est pas le cas dans les autres pays étudiés.

L’étude permet également de noter que LinkedIn n’apparaît plus dans les plateformes préférées des communicants, alors que c’était le cas en 2018. Les marques estiment que les retours ne sont pas suffisamment intéressants pour déployer d’importants moyens sur cette plateforme “professionnelle”. Enfin, s’ils ne devaient choisir qu’un seul réseau social, 35% des communicants choisissent Facebook, 22% choisissent Instagram et 14% Twitter.

Télécharger l’étude gratuitement

Comment les communicants exploitent-ils la data disponible ?

Plus que jamais, la data est au cœur du métier du communicant. Dans l’étude publiée par Cision, nous observons que 67% des communicants savent mesurer combien de personnes lisent réellement leurs contenus, tandis que “seulement” 46% d’entre eux savent mesurer les résultats que ces contenus ont engendrés dans le monde réel. On se rend compte que malgré la disponibilité des données, leur exploitation n’est pas toujours si simple.

En parallèle, l’étude compare le niveau de connaissances dans l’exploitation des données entre les professionnels du marketing et les communicants. À chacune des questions posées, les résultats sont sans appel : le niveau de connaissances des marketeurs semble être plus élevé que celui des communicants. Peut-être que la frontière entre communication et marketing se dessine justement dans l’exploitation des données.

Plutôt journalistes ou influenceurs pour vos relations presse ?

L’étude démontre que 61% des communicants préfèrent encore passer par les journalistes traditionnels pour activer une campagne de relations presse, tandis qu’ils sont 39% à préférer les influenceurs. C’est moins qu’en 2018 : à l’époque, 42% des communicants disaient qu’ils favorisaient les influenceurs aux journalistes. La réalité est que les marques ne souhaitent pas couper leurs relations avec les journalistes, mais ne se refusent pas de tester, ponctuellement, des actions de marketing d’influence.

Quand on questionne les communicants sur “le type d’influenceur le plus efficace”, ils répondent majoritairement qu’ils préfèrent les journalistes des médias traditionnels. Ensuite vient le consommateur ordinaire, aussi considéré comme un ambassadeur par certaines marques, les célébrités et seulement après ces trois catégories de personnes, les influenceurs. En 2019, les journalistes traditionnels ont regagné la confiance des communicants, ils se font de plus en plus leaders d’opinion et donnent toujours le ton d’une bonne part du débat public et social. De plus en plus, une synergie se crée entre médias traditionnels et réseaux sociaux.

Télécharger l’étude gratuitement

Parmi les plus grands défis des communicants en 2019, l’étude pointe du doigt le resserrement des budgets. En effet, 57% des communicants estiment que c’est le défi majeur auquel ils sont confrontés. Cette tendance nous permet de supposer qu’en 2020, les professionnels de la communication devront trouver des astuces pour optimiser au mieux leurs budgets, tout en gardant leurs objectifs en tête. Pour aller plus loin, pensez à télécharger l’étude gratuite réalisée par Cision.

étude cision communication 2020