Depuis le scandale Cambridge Analytica, Facebook tente de regagner peu à peu la confiance de ses utilisateurs, tout en apprenant de ses erreurs. Pour y parvenir, le réseau social de Mark Zuckerberg vient de mettre en place de nouveaux outils leur permettant de mieux contrôler leur vie privée.

De nouveaux outils pour gérer votre vie privée

C’est sur le blog de Facebook que Mark Zuckerberg a fait part des nouveaux outils mis en place par ses équipes pour “renforcer considérablement la protection de la vie privée de tous les utilisateurs de Facebook“. On y apprend qu’au cours des prochaines semaines, les 2 milliards d’utilisateurs Facebook recevront une notification les invitant à revoir leurs paramètres de sécurité grâce à l’Assistance de confidentialité dont l’interface a récemment été simplifiée. Le réseau social de Mark Zuckerberg assure qu’il sera “désormais plus facile de renforcer la sécurité de votre compte en activant les Login alerts et de revoir les informations que vous partagez avec des applications lorsque vous vous connectez en utilisant votre compte Facebook“.

Présentation de l'assistance confidentialité de Facebook

Présentation de l’assistance confidentialité de Facebook. Image : Facebook

L’outil “Activité en dehors de Facebook” fait également son arrivée dès aujourd’hui. Grâce à celui-ci, vous pourrez consulter les informations collectées par d’autres sites et qui sont utilisées par le réseau social pour vous montrer des publicités ciblées. En plus d’avoir accès à un résumé de ces informations, vous pourrez également les supprimer de votre compte. Attention toutefois : cela ne signifie pas que vos informations ne seront pas récoltées. En réalité, elles seront seulement rendues anonymes.

Enfin, le réseau social a lancé “Login Notifications” plus tôt ce mois-ci. Ces notifications vous alerteront lorsque votre compte Facebook sera utilisé pour interagir avec des applications tierces. Cela permettrait de “mieux comprendre les informations que vous partagez et de modifier vos paramètres“.

Facebook tente de redorer son image

L’image du réseau social a été très lourdement entachée ces dernières années, notamment avec la mise en lumière du scandale Cambridge Analytica en mars 2018. Pour rappel, cette société britannique avait utilisé les données personnelles de millions d’usagers Facebook à leur insu dans le but d’influencer l’élection présidentielle américaine de 2016 en faveur de Donald Trump. La même année, le réseau social a dû également faire face au scandale CubeYou. Plus récemment, c’est une faille de sécurité qui a exposé les données de 267 millions d’utilisateurs Facebook.

Ces nouveaux outils déployés semblent être un moyen pour le réseau social de regagner la confiance de ses utilisateurs en jouant la carte de la transparence. À priori, Facebook compte poursuivre ses efforts puisqu’il promet de tenir ses utilisateurs informés “des progrès réalisés au cours de la décennie à venir” dans le domaine de la protection de la vie privée.