Spot a débarqué sur la marché du monde réel en septembre 2019. Le 23 janvier, Boston Dynamics a dévoilé le SDK de son robot-chien, pour permettre à ses utilisateurs de le programmer comme ils l’entendent.

Un SDK accessible à tous

Grâce à ce kit, les développeurs pourront ainsi avoir accès aux différentes fonctions du quadrupède métallique et le programmer avec les différentes fonctions qu’il propose. Le SDK est disponible à tous, en open source, sur GitHub. La fabricant de Spot précise que : “ce SDK va permettre aux développeurs de créer des contrôles personnalisés, d’intégrer les informations des capteurs dans des outils d’analyse de données et de concevoir des commandes qui étendent les capacités de la plateforme d’origine”.

Cela ne fait plus aucun doute : Spot devrait séduire les entreprises qui ont besoin de gagner en efficacité. En avril 2019, après des mois et des mois de tests, après que Spot ait dû prouver son habilité à ouvrir les portes, ou encore ses capacités de traction phénoménales, le petit robot-chien de Boston Dynamics avait atteint sa version finale, celle destinée à la production. Si au départ, ce robot avait simplement été conçu pour inspecter les bureaux des entreprises, ses fonctionnalités ont été largement revues à la hausse. Il est d’ailleurs le premier engin robotique de Boston Dynamics à avoir atteint un stade compatible avec la production de masse.

Des applications dans le monde réel

Boston Dynamics estime que Spot est prêt à être personnalisé. Jusqu’à présent, seuls les développeurs du programme Early Adopter pouvaient obtenir le SDK et personnaliser Spot à leur guise. À partir d’aujourd’hui, il est accessible à tous et disponible gratuitement. Boston Dynamics précise que les développeurs désireux de se faire les dents sur Spot devront tout de même devenir des early adopters s’ils veulent louer un robot pour le tester. En soi, cela ne change pas grand chose, il suffit d’en faire la demande auprès de Boston Dynamics.

L’entreprise prend l’exemple de HoloBuilder, une entreprise qui a utilisé le SDK pour ajouter Spot à son application existante. Boston Dynamics précise que : “avec ce qu’ils ont développé, les employés de HoloBuilder peuvent utiliser leur smartphone pour apprendre à Spot à repérer un chemin autour d’un site de construction et ensuite Spot naviguera de manière autonome sur ce chemin et prendra des images qui iront directement dans leur logiciel de traitement”.

Nos chances de croiser ce robot dans les rues deviennent plus grandes au fur et à mesure que les jours passent. Bien que petit, le robot Spot est assez impressionnant. Il va là où vous lui dites d’aller, il est capable d’éviter les obstacles, de marcher avec un équilibre parfait malgré des circonstances extrêmes. Bref Spot va certainement réaliser des prouesses auprès des entreprises qui auront la chance de pouvoir travailler avec lui.