Le co-fondateur de Vine n’a pas dit son dernier mot. Après avoir été rachetée par Twitter en 2012, la plateforme avait dû fermer en 2016 à cause d’une “concurrence trop forte”. Cela n’a pas découragé Dom Hofmann, le co-fondateur de Vine, de relancer une application similaire. Le vendredi 24 janvier, Byte a officiellement vu le jour.

Byte : le nouveau concurrent de TikTok ?

Après une première tentative en avril 2019, la nouvelle application de Dom Hofmann, Byte, est de nouveau disponible sur iOS et Android en version bêta. Le lancement de l’application fût une surprise totale pour les médias comme pour les spécialistes des réseaux sociaux qui ne s’attendaient pas à un lancement si tôt. Il semblerait que Dom Hofmann ait développé Byte par intermittence pendant des années, après avoir quitté Vine suite à son acquisition par Twitter.

Cette plateforme aurait pu s’appeler V2 selon le co-fondateur de Vine, finalement il a opté pour un nom qui nous rappelle celui de la maison mère de TikTok : ByteDance. Faut-il y voir un signe ? Très certainement. Pourtant, Dom Hofmann a un long chemin à parcourir pour arriver au niveau de TikTok, une application devenue l’une des plus populaires au monde. TikTok a repris les codes de Vine : de courtes vidéos, avec comme dénominateur commun l’humour.

Une sorte de Vine nouvelle génération

D’après ce que nous pouvons observer, Byte permet d’enregistrer de courtes vidéos verticales en boucle, un concept en grande partie identique à celui de Vine. Difficile de comprendre comment Byte peut faire la différence face à TikTok qui est déjà positionné sur ce créneau. L’application est extrêmement populaire auprès des adolescents, en Europe aux États-Unis et en Asie. Quant à Snapchat, ses équipes mettent tout en oeuvre pour reconquérir leurs jeunes utilisateurs qui filent sur TikTok.

Vraisemblablement Byte ne misera pas sur le play-back et les chorégraphies infantiles comme TikTok, mais proposera plutôt des fonctionnalités plus adaptées à un public plus âgé. Reste à savoir si les utilisateurs de TikTok et de Snapchat trouveront une valeur ajoutée à cette nouvelle plateforme. L’ascension de Vine avait été très rapide, notamment parce que l’application était arrivée aux prémices d’une nouvelle vague.

Dom Hofmann a déclaré à Techcrunch que : “nous envisageons la possibilité d’introduire des publicités, mais nous commencerons par développer l’application avec nos propres fonds. Nous aurons bientôt plus de détails sur le fonctionnement exact du programme pilote”. Sur Twitter, Byte a déclaré que : “nous estimons que la rémunération des créateurs est un moyen important de soutenir à la fois la créativité et la communauté”.