D’après des sources internes, ByteDance serait en train d’auditionner plusieurs profils basés aux États-Unis pour occuper le poste de CEO chez TikTok. Quant à Alex Zhu, le co-fondateur de Musical.ly devenu TikTok, il garderait sa place et serait chargé de gérer la partie produit et ingénierie de TikTok, en dehors de la Chine.

Un nouveau CEO américain pour TikTok

ByteDance a une vision particulière de la direction de ses différents services. Les choses ne sont pas simples entre TikTok et Douyin, deux applications similaires mais pour des marchés différents. Douyin, l’application réservée au marché chinois, a sa propre équipe de direction, basée en Chine.

Du côté de l’occident avec TikTok, la nouvelle structure de direction impliquant Alex Zhu et le futur CEO n’est pas totalement claire. Le cabinet de recrutement Heidrick & Struggles est sur le coup pour accompagner l’entreprise dans ce processus. L’embauche d’un nouveau CEO n’affectera pas non plus le rôle de Vanessa Pappas, la responsable des opérations américaines chez TikTok. Elle dirige une équipe de 400 employés américains. Vanessa Pappas précise que :

“Bien que nous soyons une entreprise mondiale, le fait d’avoir un bureau permanent à Los Angeles témoigne de notre engagement envers le marché américain et renforce nos liens avec la ville, les talents et les entreprises qui l’habitent”.

Le grand patron de ByteDance, Yiming Zhang, mise énormément sur le potentiel de TikTok et de Douyin. Il en a fait deux applications parmi les plus populaires au monde et ne veut pas se rater sur ce recrutement.

Aujourd’hui, ByteDance est l’une des entreprises technologiques parmi les plus “précieuses” au monde, défiant la domination de sociétés américaines très bien implantées comme Facebook ou Snapchat. Dans quelques mois, TikTok pourrait à lui seul devenir plus important qu’Instagram, en terme de nombres d’utilisateurs actifs. Néanmoins, pour continuer sa croissance sereinement, TikTok devra prendre en compte les menaces de autorités américaines.

Une stratégie pour rassurer les autorités américaines ?

En novembre 2019, les États-Unis annonçaient qu’ils ouvraient une enquête sur TikTok. En effet, le Committee on Foreign Investment in the U.S., organisme qui examine les opérations des acquéreurs étrangers et qui en estime les risques potentiels pour la sécurité nationale, a annoncé que TikTok pourrait représenter des risques. Par conséquent, l’organisme de régulation a décidé d’ouvrir une enquête. De plus, le sénateur Marco Rubio a lui aussi fait part de ses préoccupations à propos de TikTok, auprès du Committee on Foreign Investment in the U.S. :

“Je reste profondément préoccupé par les plateformes web ou applications ayant un lien direct avec la Chine, comme c’est le cas pour TikTok. L’éventualité que les données récoltées soient utilisées par le Parti communiste chinois pour étendre sa censure autoritaire de l’information au-delà des frontières chinoises et amasser des données sur des millions d’utilisateurs peu méfiants, est plausible. Je me réjouis d’apprendre aujourd’hui qu’une enquête a été ouverte”.

Cela ne fait aucun doute, l’embauche d’un nouveau CEO américain pourrait bien être une mesure stratégique de la part de TikTok pour tenter de gagner la confiance des États-Unis. On ne sait pas très bien quel serait le degré d’autonomie de ce nouveau directeur, mais le simple fait qu’il soit américain pourrait tout changer. Étant son potentiel de profit en plein essor, ByteDance gardera très certainement la main sur TikTok tout en faisant valoir que son application ne présente aucune menace pour la sécurité des États-Unis.