Logiciel gratuit de traitement de texte, WordPad est l’un des éléments les plus emblématiques de Windows. Créé en 1995, celui-ci n’avait plus été mis à jour depuis des années. Microsoft a donc décidé de lui apporter une petite nouveauté sur sa version Windows 10. Pourtant, celle-ci risque de ne pas plaire à de nombreux utilisateurs puisqu’il s’agit de l’ajout de publicités.

Microsoft souhaite promouvoir les services Office Online

C’est sur Twitter que Rafael Rivera, ingénieur américain, a dévoilé sa trouvaille.

Microsoft est actuellement en train de tester des bandeaux publicitaires au sein même de WordPad. Ces derniers sont placés entre la barre d’outils et le bloc de texte. En cliquant dessus, les utilisateurs sont automatiquement redirigés vers le site de Microsoft qui permet de tester gratuitement les logiciels du Pack Office. Le but ? Pousser les utilisateurs adeptes du logiciel gratuit WordPad, à migrer vers des outils payants. Voici les messages détectés dans WordPad sur Windows 10 :

  • Essayez Word en ligne gratuitement
  • Essayez Word gratuitement en ligne
  • Essayez Word Excel, et PowerPoint gratuitement en ligne
  • Utilisez Word gratuitement en ligne
  • Utilisez gratuitement Word, Excel et PowerPoint en ligne
  • Essayez Office gratuitement en ligne

Cette nouvelle intervient seulement quelques jours après la mise à la retraite de Windows 7, le 14 janvier dernier. Si les tests de ces bandeaux publicitaires sont concluants, il y a de fortes chances qu’ils soient officiellement intégrés au sein de tous les systèmes d’exploitation Windows 10. Avec l’arrivée inévitable d’une vague de nouveaux utilisateurs Windows 10, Microsoft se crée là une opportunité en or d’augmenter les ventes de ses services Office Online.

Windows 10, un système d’exploitation controversé

Depuis son arrivée en 2015, Windows 10 peine à convaincre. En cause notamment, les nombreuses publicités intrusives ajoutées au sein même du système d’exploitation. Visant à promouvoir les services premium de Microsoft, celles-ci apparaissent à travers le menu « Démarrer », des notifications, ou encore dans les applications Mail et Calendrier. Pour ne rien arranger, le 16 janvier dernier, la NSA a dévoilé publiquement une énorme faille de sécurité dans Windows 10.

Malgré un ras-le-bol général de la part des utilisateurs, l’entreprise américaine semble bien décidée à continuer sur la voie dans laquelle elle s’est engagée. Toutefois, rappelons que ces bandeaux publicitaires au sein de WordPad ne sont qu’en phase de test. Il se peut donc encore que Microsoft revienne sur ses pas, pour le plus grand soulagement des utilisateurs de Windows 10.