D’après les déclarations de l’actuel président d’Huawei, l’entreprise souhaiterait se tourner vers une collaboration avec les constructeurs de voitures autonomes, considérée par Xu Zhijun comme l’avenir de l’industrie.

Une aspiration peu étonnante de la part d’Huawei

Huawei fait part de son intérêt pour la voiture autonome, qui représente selon son dirigeant actuel, l’avenir de l’industrie. S’il n’est pas question pour l’instant de se lancer dans la construction, dans laquelle Tesla est déjà très avancée, le groupe compte offrir un ensemble de fonctionnalités dans lesquelles il s’estime bien placé : « Notre objectif ultime est de parvenir à une autonomie complète. Mais en attendant d’atteindre ce but, il est possible de créer de la valeur en plus. Pour le moment, Tesla crée déjà une valeur initiale pour tous ».

Autrement dit, le géant chinois, connu pour avoir investi dans l’intelligence artificielle et la 5G, compte probablement créer une valeur ajoutée en proposant ses services grâce à ces deux domaines. Les futures voitures autonomes auront effectivement besoin de systèmes intégrant des outils d’intelligence artificielle, notamment pour permettre à la voiture de réagir face au comportement des autres conducteurs. La voiture du futur, obligatoirement très gourmande en connectivité et donc en bande passante, pourra difficilement voir le jour sans la mise en place définitive d’un réseau 5G.

Pour l’instant, Huawei utilise son expertise en 5G avec SAIC et China Mobile pour construire des voitures connectées, prenant en charge des fonctions de conduite assistée, des intégrations vocales intelligentes et des fonctions d’appel vidéo intégrées.

Un marché pour lequel tout le monde se prépare

Il n’y avait qu’à observer les produits présentés au dernier CES de Las Vegas clôturé depuis peu pour s’en convaincre : la voiture autonome tient la vedette. Qualcomm était présent lui aussi pour présenter son tout nouveau processeur Snapdragon Drive Pilot, normalement capable de contrôler entièrement le système des voitures autonomes. Le constructeur allemand Continental présentait quant à lui sa technologie 3D consacrée à la conduite intelligente et connectée.