Les histoires entre FedEx et Amazon durent depuis plusieurs mois maintenant. En août dernier, Amazon déclarait la guerre à FedEx avant de lui interdire de livrer les produits Prime. Aujourd’hui, le géant du e-commerce annonce à ses revendeurs qu’ils peuvent à nouveau faire appel à FedEx pour les livraisons.

L’interdiction levée par Amazon depuis mardi

À partir du 14 janvier, FedEx Ground et FedEx Home seront de nouveau à disposition”, voilà les mots d’Amazon dans un e-mail adressé aux entreprises tierces qui utilisent Amazon au quotidien pour la vente de leurs produits. Depuis décembre, FedEx avait été banni des sociétés de livraison qui prennent en charge les colis Prime. Amazon avait indiqué que cette interdiction était liée aux mauvais résultats de FedEx qui ne livrait pas dans les temps.

Le géant américain avait promis que l’interdiction serait effective jusqu’à que la société améliore ses performances en matière de livraison. Maintenant qu’elle est levée, on observe tout de même qu’Amazon a pu se vanter de son propre service de livraison. En effet, dans un communiqué de presse publié un jour après Noël, l’entreprise s’est ventée d’avoir livré “3,5 milliards de colis en 2019” mais aussi que les commandes à l’approche des fêtes avaient été multipliées par 4.

Quelle relation à l’avenir ?

Si depuis août dernier, les relations étaient tendues, la météo semble un peu s’améliorer. Cette levée d’interdiction a d’ailleurs permis à l’action de FedEx de progresser de 1,8% mardi.

Quant à l’avenir, reste à savoir si les deux entreprises réussiront à conclure de nouveaux contrats ensemble ou si elles pourront poursuivre leurs livraisons sans dépendre l’une de l’autre. Amazon dispose de son service de livraison interne depuis 2016 et cherche toujours à apporter le service le plus rapide possible. Rappelons également que FedEx a déclaré, il y a peu, pouvoir dépasser Amazon dès 2021.