Dans le monde de la fintech, c’est un événement majeur qui vient de se produire. En faisant l’acquisition de Plaid, Visa se dote d’une technologie clé dans le domaine de la finance. Visa aura tout de même dû débourser 5,3 milliards de dollars (4,76 milliards d’euros) pour racheter Plaid.

Plaid et Visa : une collaboration de taille

La startup finlandaise fût créée en 2013. En six années, Plaid a réussi à s’imposer sur le marché de la finance avec une solution nouvelle. En effet, grâce à sa plateforme, Plaid permet à ses utilisateurs d’interconnecter leurs comptes bancaires à des applications financières comme Acorns, Betterment, Chime, Transferwise ou Venmo.

D’après le site internet de l’entreprise, 11 000 institutions financières aux États-Unis, au Canada et en Europe lui font confiance. Dan Schulman, patron de PayPal, explique que : “chez PayPal, nous avons des relations solides tant avec Visa qu’avec Plaid. La combinaison des capacités de Plaid avec la sécurité et l’envergure du réseau international de Visa nous offrira des possibilités certaines pour améliorer nos produits”.

Concrètement, Plaid possède une API qui permet d’offrir des services à des milliers d’applications bancaires. Le logiciel développé par la startup permet aux entreprises de se connecter en toute sécurité aux comptes bancaires de leurs utilisateurs. Visa estime qu’aux États-Unis, une personne sur quatre ayant un compte bancaire a déjà utilisé la technologie de Plaid. Si la startup finlandaise compte garder une certaine forme d’indépendance vis à vis de Visa, elle prévoit tout de même de s’appuyer sur les ressources de l’entreprise pour continuer de se développer.

Visa maîtrise parfaitement son marché

Zach Perret, PDG et cofondateur de Plaid explique que : “nous avons été impressionnés par les équipes Visa dès l’instant où elles nous ont approchées. Visa partage notre vision de l’avenir des services financiers et a un profond respect pour la communauté des développeurs que nous soutenons. Cette collaboration était donc une évidence pour Plaid”. Pour Visa, cet accord ouvre de nouvelles opportunités de marché et de produits.

Visa se débrouille plutôt bien pour détecter les nouvelles solutions du marché. En juin 2019, l’entreprise s’associait à Razer pour intégrer des cartes bancaires prépayées au service Razer Pay. Une collaboration qui permet aux utilisateurs de bénéficier de tous les avantages d’une carte de crédit Visa (praticité, facilité d’utilisation, sécurité) sans avoir besoin d’être relié à un compte bancaire.