Les robots sont nombreux à être présentés cette année au CES de Las Vegas, on retrouve notamment le français Reachy. Face à ce développement, Nvidia a mis au point une plateforme pour entraîner les robots, et l’entreprise profite du plus grand salon professionnel de la technologie pour présenter sa nouvelle avancée.

Nvidia présente Isaac SIM

Nvidia avait une volonté : faciliter le développement, la simulation et le déploiement de nouvelles infrastructures de robotique. Il a ainsi mis au point une plateforme, qu’il présente à l’occasion du CES. Nvidia Isaac est donc une plateforme innovante dédiée à la robotique.

La plateforme, que l’on connaît déjà depuis un moment maintenant, comprend un kit de développement logiciel (SDK) qui lui même est composé de nombreux outils, de données, et d’algorithmes. Tous ont pour objectif de favoriser l’accélération du développement des applications de robotique.

Intégré au SDK Isaac, on découvre à l’occasion du CES Isaac Sim. Cette solution a été pensée pour la navigation dans un environnement 3D et va permettre de simuler des interactions pour les futurs robots. Concrètement, Isaac Sim donne la possibilité aux développeurs de s’entraîner sur des robots virtuels et à terme, ce processus permettra d’accélérer le développement des robots.

Beaucoup de robots présents au CES sont dotés de technologies Nvidia

Selon Rob Csongor, le vice-président des machines autonomes chez Nvidia, de nombreux robots présents cette année à Las Vegas seront dotés d’une grande variété de technologies de son entreprise. Celles-ci seront notamment le logiciel Isaac, mais aussi des puces Jetson. Ces dernières permettent aux robots d’analyser et de comprendre ce qu’ils se passent autour d’eux, grâce à six unités de traitement à hautes performances.

Ainsi, présenter Isaac SIM au CES est un choix judicieux, notamment pour les futurs robots des différentes marques présentes. Puisque la plateforme confectionnée par Nvidia semble être un outil d’une grande aide, de nombreuses personnes devraient y avoir recours, comme Toyota pour son robot T-HR3 basé sur le système Isaac.