C’est un timing parfait pour Uber. Alors que le CES 2020 commence ce mardi 7 janvier à Las Vegas, Uber a annoncé que les utilisateurs pourront prochainement acheter des tickets de bus pour se déplacer à Vegas, directement via l’application. Las Vegas devient ainsi la seconde ville où Uber permet d’acheter des titres de transport pour se déplacer autrement qu’en VTC, trottinettes ou encore vélos.

Uber veut devenir l’Amazon des transports

C’est en mai 2019 qu’Uber a réalisé un pas de géant dans le monde des transports. L’entreprise a choisi la ville de Denver pour lancer son service d’achat de titres de transport in-app.
Quelques mois avant, Uber avait ajouté dans plusieurs villes l’option transport en commun dans l’application, permettant ainsi aux utilisateurs de choisir le transport le plus rapide et/ou le moins coûteux pour se déplacer.

Au niveau du fonctionnement c’est assez simple. Lorsque les utilisateurs entreront une destination, ils verront en plus des moyens de transport habituels (Pool, Uber X, etc) l’option “Transit” apparaître. En cliquant sur cette dernière, ils pourront voir les différents horaires des transports et acheter divers tickets de la Regional Transportation Commission (RTC). La fonctionnalité devrait être disponible dans les prochaines semaines à Las Vegas. Les billets sont stockés au sein de l’application, et doivent être scannés au moment de prendre le bus.

Un déploiement progressif, mais performant de l’achat de titres de transport

Cette annonce confirme l’objectif d’Uber qui souhaite devenir le Amazon des transports. L’entreprise ne se limite plus seulement aux VTC. Les activités d’Uber se diversifient au fil des années avec les vélos, les trottinettes ou encore les vols en hélicoptère. Alors qu’Uber a souvent été accusé d’accentuer les bouchons et cela a été prouvé, l’entreprise veut à présent agir pour les villes et les rendre plus accessibles.
À Denver, depuis qu’Uber permet d’acheter des titres de transport via son application, les ventes de tickets ont augmenté de 25%.

De plus, il est important de préciser qu’Uber ne touche aucune somme d’argent sur la vente de titres de transport. Pour proposer l’option d’achat, Uber travaille avec Masabi, une entreprise britannique, qui a permis à l’entreprise de lancer l’achat de tickets de bus et métro à Denver.

En proposant de nombreux options de déplacement à partir d’une même application, Uber donne le choix à ses utilisateurs. Le directeur des transports en commun chez Uber, David Reich explique “en faisant cela sur la scène mondiale du CES, nous montrons vraiment où nous allons et quelle est la vision de l’avenir d’Uber en matière de partenariat avec les transports publics“. Il ajoute également “cela devrait avoir un impact positif sur la façon dont les gens interagissent avec les transports en commun, mais il y a beaucoup de facteurs qui affectent l’utilisation des transports publics dans n’importe quelle ville du monde. Nous essayons vraiment de faire notre part et les rendre plus accessibles“.