Toujours dans l’objectif d’améliorer son image, Facebook transforme l’interface qui permet de gérer les paramètres de confidentialité. Privacy Checkup fait peau neuve.

Une interface plus intuitive pour plus de transparence

« Vous allez adorer modifier vos paramètres de confidentialité » : c’est clairement le message qu’aurait pu laisser Facebook suite à cette refonte. Même si sur le fond cela ne change rien, Facebook prouve qu’il fait un effort pour nous simplifier la tâche. Grâce à la nouvelle interface des paramètres de confidentialité, il est vrai qu’il est plus simple de vérifier qui peut voir les contenus que nous publions. L’option « qui peut voir ce que vous partagez » vous guide à travers l’ensemble des paramètres, afin que vous puissiez choisir le niveau de confidentialité de votre compte.

Un petit point bonus pour le paramètre de modification du mot de passe qui est réellement simplifié. Avec cette nouvelle interface, vous pourrez aussi activer des alertes de connexion, si quelqu’un se connecte à votre place, sans avoir à chercher ce paramètre pendant des heures dans les méandres de Facebook. Également plus intuitive, l’interface vous explique comment les demandes entrantes « d’amis ». Vous saurez aussi en un coup d’œil quelles informations apparaissent sur votre profil. Si vous ne voyez aucun inconvénient à ce que n’importe qui puisse vous trouver sur Facebook, vous pourrez le décider assez simplement.

La possibilité de révoquer les applications tierces

Privacy checkup fait peau neuve.

Crédit : Facebook

Enfin une dernière rubrique vous permet d’apercevoir en un coup d’œil les applications ou les sites web sur lesquels vous vous êtes connectés avec Facebook. Ce qui est plutôt pratique, c’est que vous pouvez décider de révoquer l’accès de ces services tiers, directement depuis l’interface de Facebook. Cette fonctionnalité n’est pas sans nous rappeler une autre lancée en août et baptisée « Activité en dehors de Facebook ».

Annoncée lors du F8 2018, cette fonctionnalité doit permettre de redonner plus de contrôle à l’utilisateur. En effet, depuis le scandale Cambridge Analytica, Facebook promet plus de transparence et plus de sécurité. Facebook veut que ses utilisateurs puissent voir et contrôler les informations partagées avec des applications tierces. Facebook expliquait à l’époque que : « cette fonctionnalité vous permettra de voir un résumé des applications et sites web qui nous envoient des informations au sujet de votre activité, et d’effacer ces informations de votre compte si vous le souhaitez ».