Le CES met en avant des innovations en tous genres, et celle que nous vous présentons aujourd’hui pourrait s’avérer particulièrement utile pour les automobilistes. Bosch a en effet mis au point un pare-soleil révolutionnaire : il protège les yeux de la luminosité tout en laissant la route visible.

Le Soleil en cause dans de nombreux accidents de la route

S’il y a bien un domaine qui nécessite une perpétuelle amélioration, c’est celui de la sécurité routière. Malgré les lunettes polarisantes et les pare-soleils, l’éblouissement par le Soleil est une cause méconnue de nombreux accidents de la route, c’est pourquoi Bosch a imaginé une technologie pour contrer ce phénomène.

La multinationale allemande est en effet un véritable vivier d’innovations dans le domaine de l’automobile. Récemment par exemple, elle annonçait travailler sur le développement d’un tableau de bord doté d’un affichage 3D, ou encore sur un détecteur de nuages afin d’épauler les véhicules autonomes. L’entreprise profite désormais du CES pour nous présenter son tout nouveau dispositif de sécurité routière.

90 % de la route reste visible

Comme le précise CNET, les conducteurs utilisaient des gants ajustés sur leur main afin de bloquer la lumière du Soleil jusque dans les années 20, puis l’invention du pare-soleil a changé la donne, même si cet objet n’est pas fiable à 100 %… et il semblerait enfin que Bosch ait trouvé une alternative plus efficace à ce dispositif peu esthétique.

Baptisée Virtual Visor, cette technologie est en cours de développement depuis 2016. Il s’agit en fait d’un panneau LCD doté d’une caméra frontale : grâce à une intelligence artificielle capable de détecter le visage (notamment les yeux, la bouche et le nez), il assombrit uniquement la zone où le Soleil atteint vos yeux, tandis que 90 % du dispositif reste transparent et laisse donc la route visible. Son logiciel de suivi lui permet d’ajuster sa disposition selon les mouvements du visage ainsi que ceux du véhicule.

Cette technologie n’en est qu’à ses prémices, et rien n’est encore sûr quant à sa future commercialisation. En effet, Bosch a encore quelques défis à relever pour cela, comme la rendre assez peu coûteuse pour la produire à grande échelle. Elle possède néanmoins un potentiel certain, il faudra ainsi attendre les prochains mois pour suivre son évolution.