Pour la Competition & Markets Authority, l’autorité de la concurrence du Royaume-Uni, la participation minoritaire d’Amazon chez Deliveroo pourrait nuire à la concurrence. Une enquête est ouverte.

Les régulateurs britanniques s’inquiètent

La participation d’Amazon dans Deliveroo n’est pas perçue d’un très bon œil par tout le monde. Amazon est dans le collimateur de l’Autorité de la concurrence et des marchés du Royaume-Uni. L’organisme de surveillance est préoccupé par cette situation, d’autant plus que Deliveroo est une entreprise britannique. Les régulateurs pensent que l’arrivée d’Amazon pourrait nuire à la concurrence sur ce marché pourtant assez récent. Pour le moment, Amazon n’a pas souhaité répondre à l’organisme de surveillance et a demandé un des faits plus précis.

 

Dans une déclaration fournie au Guardian, un porte-parole d’Amazon a déclaré que :

« Nous estimons que notre investissement dans Deliveroo conduira à plus d’innovation pour les consommateurs. Nous prévoyons d’aider Deliveroo à continuer à construire son service de classe mondiale et à rester compétitif dans le domaine de la livraison de nourriture en créant plus d’emplois hautement qualifiés, en innovant sur ce secteur très porteur et en développant de nouveaux produits pour les clients ».

La participation d’Amazon devait permettre « plus d’innovation »

C’était en mai. Amazon décidait d’investir 515 millions d’euros dans Deliveroo, l’une des plus grandes entreprises de livraison de nourriture à domicile. À l’époque, cette opération permettait à Deliveroo de réaliser une levée de fonds totale, depuis son existence, de 1,35 milliard d’euros. Avec cette nouvelle levée, l’entreprise peut prétendre à une évaluation encore supérieure. Quelle croissance fulgurante pour la société britannique, qui vient seulement de fêter ses 6 ans !

De son côté, Amazon a totalement fermé son service de restauration alimentaire en Europe, même s’il continue d’exister (pour le moment) aux États-Unis. L’entreprise de Jeff Bezos mise donc beaucoup sur Deliveroo. Dans le détail, la société de livraison de nourriture travaille actuellement avec 80 000 restaurants et 60 000 livreurs. Pour Will Shu, PDG et fondateur de Deliveroo : « Amazon a été une source d’inspiration personnelle, mais également un modèle pour l’entreprise. Nous sommes impatients de travailler avec une organisation aussi obsédée par les clients. L’arrivée de ce géant devrait nous permettre de faire grossir nos équipes et de conquérir à de nouveaux marchés« .