YouTube est bien décidé à aider ses créateurs de contenus. Après leur avoir proposé Fundo, pour l’organisation d’évènements avec leur communauté, la plateforme vient de mettre à jour Studio et permet désormais aux YouTubeurs de mettre un terme aux litiges en matière de droits d’auteur de manière bien plus simple.

Un nouveau filtre pour accéder directement aux contenus litigieux

Les YouTubeurs peuvent désormais accéder à une solution pour résoudre les litiges en matière de droits d’auteur et cela directement depuis Studio, leur espace de travail sur la plateforme YouTube. Cette solution leur permet notamment de supprimer eux-mêmes du contenu signalé comme litigieux par l’auteur du contenu.

Dans la même catégorie

Ainsi, l’option “Assisted Trim” est une fonctionnalité majeure déployée par YouTube. Selon l billet de blog de Google, les équipes de YouTube travaillent pour proposer aux utilisateurs des solutions simples à appliquer, comme le pouvoir de supprimer une partie précise d’une vidéo lorsque celle-ci est concernée par un litige par exemple.

Si les principaux litiges auxquels sont confrontés les créateurs de contenus proviennent de labels de musique ou des sociétés tierces, comme des marques, YouTube tente pour autant de travailler avec certaines de ces entreprises pour permettre aux créateurs de ne pas être sans cesse soumis à des réclamations.

Une mise à jour de YouTube qui devrait profiter aux créateurs

Les droits d’auteur sur YouTube ne sont pas des enjeux nouveaux, les créateurs utilisent depuis longtemps des bandes sonores pour accompagner leurs contenus et bien souvent, lorsque celles-ci ne sont pas libres de droits, sont détectées automatiquement. Les vidéos sont ensuite bloquées par la plateforme, jusqu’au moment de l’analyse par une personne de l’équipe de YouTube.

Si la détection automatique des contenus soumis aux droits d’auteur ne plaît pas aux créateurs de contenus, cette nouvelle fonctionnalité devrait leur faire gagner du temps avant que leur vidéo, bloquée, ne soit remise en ligne, puisque cela ne nécessitera plus l’intervention d’un employé de Google. D’autres mises à jour pouvant simplifier les tâches des créateurs devraient également arriver en 2020 selon le billet de blog.