Malgré de récentes rumeurs à propos d’une potentielle vente de TikTok par ByteDance, lé géant chinois infirme et officialise cette nouvelle dans une lettre interne envoyée aux équipes de l’entreprise. La période de tourmente que traverse TikTok actuellement ne pousserait donc pas la maison mère à retirer sa participation.

ByteDance ne prévoit pas de vendre TikTok

C’est un récent rapport de Bloomberg qui laissait entendre que ByteDance avait entamé des discussions avec de potentiels acheteurs, dans le but de revendre ses parts dans la société TikTok. Nous aurions pu comprendre la décision de ByteDance quand on observe la position dans laquelle se trouve actuellement TikTok. En effet, les États-Unis ont ouvert une enquête, pensant que la plateforme pourrait représenter « une menace pour le pays ». Plusieurs sénateurs estiment que ByteDance pourrait utiliser cette application pour mener à bien des opérations d’espionnage. TikTok a été téléchargé plus de 110 millions de fois aux États-Unis et cette popularité croissante inquiète les régulateurs américains.

Cela ne semble pas pousser ByteDance à vendre son poulain. Le directeur de TikTok, Alex Zhu, a envoyé une note interne au personnel pour démentir les propos rapportés par Bloomberg. Il a dit à ses employés que : « de temps en temps, il arrive que les médias rapportent de fausses histoires. Nous commençons à être habitués. Le rapport de Bloomberg est inexact. Nous n’avons jamais organisé de discussions avec des acheteurs potentiels, et nous n’avons pas l’intention de le faire ».

Les USA s’inquiètent des liens avec le gouvernement chinois

Marco Rubio, sénateur américain, explique que : « je reste profondément préoccupé par le fait que toute plateforme ou application ayant une propriété chinoise ou des liens directs avec la Chine, telle que TikTok, puisse être utilisée comme un outil par le Parti communiste chinois pour étendre sa censure autoritaire de l’information à l’extérieur des frontières de la Chine et amasser des données sur des millions d’utilisateurs sans qu’ils ne le sachent ».

Évaluée à près de 78 milliards de dollars (70 milliards d’euros), TikTok saura-t-elle convaincre les autorités américaines ? Comme l’écrivait The Verge récemment : « alors que la pression monte, TikTok pourrait commencer à penser qu’elle a peu de soutien sur lesquels s’appuyer. Mettre ses dirigeants en avant serait un début. Mais aussi longtemps que le gouvernement chinois se montrera favorable aux pratiques commerciales de l’entreprise, TikTok sera confrontée à un manque de crédibilité – et on ne sait pas très bien ce qui pourrait le combler, si tant est qu’il y en ait un ».