D’après Bloomberg, la firme de Cupertino a recruté une douzaine d’ingénieurs issus de l’industrie aérospatiale. Cette “équipe secrète” d’Apple travaille dans l’ombre, pour déployer d’ici 5 ans des satellites qui auront pour objectif de propager un nouveau réseau Internet.

La concurrence fait rage dans le domaine des satellites

D’après une source interne, ce projet serait l’une des priorités de Tim Cook, le patron d’Apple. Le développement de ce nouveau programme pourrait signifier que l’entreprise aimerait à l’avenir être totalement autonome. Les utilisateurs des produits Apple n’auraient peut-être plus à passer par les opérateurs traditionnels. Un tel projet pourrait également permettre à Apple de créer des satellites capables d’améliorer le suivi de ses appareils, pour proposer de nouvelles fonctionnalités à ses utilisateurs.

Ce projet nous rappelle forcément celui de SpaceX, qui depuis mai 2019, a lancé sa première constellation Starlink. En effet, 60 satellites ont été déployés dans l’espace grâce à la fusée Falcon 9. Même si les satellites d’Elon Musk ne sont toujours pas opérationnels, il a pris une longueur d’avance sur Amazon et son projet Kuiper, qui prévoit aussi de placer des satellites en orbite pour propager Internet au monde entier. Nous savons d’ailleurs depuis peu, qu’Amazon a trouvé un QG pour développer ce nouveau programme. Les équipes de Kuiper s’installeront à Seattle.

Tim Farrar, expert en satellites et directeur de TMF associates, a déclaré que : “Apple devra tirer les leçons des échecs antérieurs comme ceux d’Iridium, de Globalstar ou encore de Teledesic. En effet, ces trois projets montrent qu’il est vraiment très compliqué de trouver un business plan viable pour développer des projets de communication par satellite, qui se chiffrent généralement à plusieurs milliards de dollars”. Depuis plusieurs années, on sent que les grandes entreprises technologiques cherchent à se positionner sur ce marché. C’est également le cas de Google avec son projet Loon.

Une équipe secrète composée de spécialistes de l’aérospatial

Tout ce travail mené dans l’ombre pourrait bien être une phase de préparation pour développer une technologie sans fil nouvelle génération. En effet, la marque à la pomme semble bien décidée à prendre sa part du gâteau. Dans cette équipe secrète, en plus des ingénieurs fraîchement recrutés, Apple a également embauché des spécialistes du domaine de l’aérospatial et de la transmission de données sans fil.

L’équipe est dirigée par Michael Trela et John Fenwick, deux anciens ingénieurs en aérospatial. Ce duo a dirigé une unité de Google qui travaillait justement sur des satellites et des engins spatiaux jusqu’à ce qu’ils quittent l’entreprise, en 2017, pour répondre à l’invitation d’Apple. Le projet n’est donc peut-être pas si récent