Videotron et Samsung se serrent la main. Le géant coréen fournira dès le premier trimestre 2020 de l’équipement 4G LTE-A et 5G à son client canadien pour couvrir notamment Quebec et Ottawa. Côté 5G, note ZDNet, le matériel vendu par Samsung supportera le standard 3,5 GHz, tandis que le spectre des 28 GHz sera proposé ultérieurement, apprend-on.

Comme le précise le média américain, Videotron ne se classe “que” cinquième au rang des opérateurs canadiens les plus puissants, mais sa croissance fut relativement rapide depuis son introduction sur le marché mobile en 2010. Au niveau national, le Canada doit par ailleurs toujours annoncer *quand* il prévoit de déployer les réseaux 5G à grande échelle. Tout juste sait-on que les premières enchères des télécoms doivent débuter quelque part en 2020.

Samsung : une politique agressive sur le marché de la 5G

Cinquième acteur mondial sur le secteur de la 4G-LTE, Samsung veut faire mieux, beaucoup mieux sur le terrain des équipements 5G… quitte à profiter de la mésentente entre les États-Unis, une partie de ses alliés, et Huawei (premier équipementier mondial) pour signer des contrats et s’affirmer sur un marché où tout reste encore à faire. Pour s’affirmer sur ce secteur, Samsung mise notamment sur une politique agressive qui semble lui réussir aujourd’hui au Canada, mais pas seulement. Comme le rappelle ZDNet, le groupe est en effet le fournisseur attitré des trois opérateurs coréens pour le déploiement de la 5G sur ses terres, tandis que des contrats ont d’ores et déjà été signés avec plusieurs acteurs américains et japonais, dont Sprint, AT&T (qui couvre dès à présent 10 villes américaines en réseau 5G, grâce à de l’équipement Samsung et Ericsson) et KDDI.

Cette politique permet aujourd’hui à Samsung de compter 23% des parts de marché dans le domaine encore naissant des équipements 5G. C’est mieux que les scandinaves Ericsson (20%) et Nokia (14%), certes, mais Huawei conserve encore une belle avance avec 30% de parts de marché. Peu importe, le groupe prévoit de continuer à progresser et compte se tailler 20% du marché global des équipements télécoms en 2020. Un objectif réaliste au regard des prédictions de certains analystes sud-coréens. Pour eux, la division réseau de Samsung devrait augmenter de 50% ses ventes totales par rapport à l’année dernière. Une croissance monstre que le géant asiatique devrait en grande partie à l’entrée de la technologie 5G dans les débats.