Dès la semaine prochaine, les gamers chinois pourront enfin se procurer la Switch, comme l’ont annoncé conjointement Nintendo et Tencent. La console nippone arrivera-t-elle à convaincre ce marché ? Rien n’est sûr, quand on connaît l’appétence des Chinois pour les jeux vidéo mobiles et PC.

Nintendo + Tencent = recette gagnante ?

Après un succès retentissant à l’échelle mondiale, la date de sortie de la Nintendo Switch a enfin été fixée au 10 décembre prochain. La console intégrera New Super Mario Bros. U Deluxe et sera vendue au prix de 2099 yuan, ce qui équivaut à environ 270 euros. En outre, Mario Kart 8 Deluxe et Super Mario Odyssey devraient rejoindre ce catalogue dans les prochaines semaines, et le catalogue devrait encore s’agrandir au cours de l’année 2020. Quant à la console Switch Lite, elle devrait elle aussi arriver sur le marché chinois prochainement, bien qu’aucune date n’ait encore été annoncée.

Au mois d’avril dernier, Nintendo signait un partenariat avec Tencent : alors que le géant chinois allait commercialiser la Switch en Chine, la marque japonaise allait apporter son expertise à Tencent afin de séduire le marché occidental du jeu vidéo. Tencent va notamment simplifier la localisation des jeux en chinois, et encourager les développeurs à créer du contenu pour la Switch.

Un marché difficile

Il est important de noter que la Chine représente un marché colossal pour le jeu vidéo, mais surtout sur mobile et ordinateur. En effet, les autorités chinoises sont particulièrement strictes sur la réglementation des jeux, surtout lorsqu’ils n’ont pas été développés au sein même du pays. Le gouvernement tente d’ailleurs d’endiguer le problème de l’addiction aux jeux vidéo, qui touche de nombreuses personnes dans le pays. Récemment, une loi interdisant les jeunes de passer plus d’1h30 à jouer chaque jour a été adoptée.

Dur pour une console de se frayer un chemin dans un marché si fermé. Néanmoins, la Switch devrait devenir la console la plus vendue dans l’Empire du Milieu. “Nous pensons que la Switch remplacera la PlayStation 4 en tant que leader du marché chinois d’ici 2022, en tenant compte à la fois des ventes légales et du marché gris”, a ainsi déclaré l’analyse Daniel Ahmad à Reuters.

Malgré un catalogue bien rempli et des franchises de renommée mondiale, Nintendo ne s’attend pas à ce que les ventes de la Switch explosent en Chine. Rendez-vous dans quelques mois pour avoir le fin mot de l’histoire.