Ikea a démarré sa collaboration avec un laboratoire de recherche spatial. Objectif : designer l’habitat martien idéal dans l’optique d’une future conquête spatiale.

Ikea ne se contentera pas de la conquête terrestre

Le fabricant de meubles suédois a de l’ambition. Créer des meubles pour les terriens c’est bien, mais imaginer l’habitat martien, c’est peut-être mieux. C’est en tout cas ce que laisse penser la récente collaboration entre Ikea et la Mars Desert Research Station.

Christina Levenborn est une collaboratrice d’Ikea spécialisée dans le design. Elle a vécu plusieurs mois en Utah dans la fameuse Mars Desert Research Station. Cette station terrestre doit permettre aux scientifiques du monde entier d’analyser le comportement des humains dans des conditions de vie très proches de celles qui se trouvent sur Mars.

Sur place, Christina Levenborn a cherché à comprendre comment créer l’habitat le plus fonctionnel et le plus confortable pour les futurs colonisateurs de la planète rouge. Ikea veut avoir son mot à dire sur la façon dont les humains vivront sur Mars et ce partenariat n’est certainement que le début d’une longue aventure.

Fast Company rapporte que Christina Levenborn a cherché à comprendre l’expérience que devront vivre les astronautes qui se rendront sur Mars. Le programme de recherche mené actuellement doit permettre de comprendre comment réagissent les humains dans des circonstances de confinement extrêmes. Ikea pourrait adapter le design de l’habitat martien pour améliorer ces difficiles conditions de confinement.

Un habitat parfaitement adapté à la vie martienne

De son côté, la NASA (l’agence spatiale américaine) a annoncé qu’elle souhaitait commencer à établir une présence humaine “permanente” sur la Lune d’ici 2024. Cette première mission doit permettre d’établir une base de transit pour prendre la “route” en direction de Mars. Dès 2033, des humains devraient débarquer sur Mars.

C’est en tout cas les plans actuels de la NASA. Jim Bridenstine (le patron de la NASA) promet que Mars est l’objectif principal de l’agence spatiale. Il précise que “le retour d’astronautes américains sur la Lune vise à préparer l’arrivée du premier humain sur Mars en 2033. En avançant l’atterrissage sur la Lune, nous pouvons avancer l’atterrissage sur Mars. La Lune constitue pour nous un banc d’essai et un tremplin vers Mars”.

À son retour au siège d’Ikea, Christina Levenborn a dévoilé des croquis d’un premier habitat, directement inspiré de son passage dans la Mars Desert Research Station. L’habitat proposé met l’accent sur l’intimité et l’espace vital de chacun, même dans des lieux très exigus, grâce à de nombreuses étagères et à un mobilier modulaire sur roues. Ces propositions pourraient offrir beaucoup de souplesse et d’intimité aux futurs astronautes. Équipés d’un éclairage chaud, les prototypes d’Ikea semblent être adaptés aux futures missions martiennes.