L’entreprise nippone Toshiba a développé un outil capable de détecter 13 types de cancers à partir d’une seule goutte de sang. À l’avenir, il pourra permettre d’établir un diagnostic bien avant les premiers symptômes.

Détecter la maladie le plus tôt possible

Plus un cancer est détecté tôt, plus les chances de survie sont élevées. Malheureusement, dans de nombreux cas, les premiers symptômes apparaissent lorsque la maladie est déjà bien avancée, entraînant des traitements extrêmement lourds pour les patients. C’est pourquoi des chercheurs dans le monde entier s’appuient sur les avancées technologiques afin de déceler le cancer le plus prématurément possible.

Au Japon, Toshiba a annoncé avoir mis au point un outil justement capable d’une telle prouesse. Il lui suffit d’une seule goutte de sang pour établir un diagnostic en quelques heures avec 99% de précision. “Comparé aux méthodes des autres entreprises, nous avons un avantage par rapport au degré de précision et le temps requis pour la détection du cancer, ainsi que pour le coût”, a ainsi déclaré Koji Hashimoto, chercheur en chef du laboratoire Frontier de Toshiba.

13 types de cancers

En effet, l’analyse de sang effectuée par l’appareil est estimée à 20 000 Yens, soit 166 euros. Pour parvenir à ce résultat impressionnant, l’outil calcule la concentration de micro-ARN dans le sang du patient. Ces petites molécules sont présentes dans toutes nos cellules, mais en bien plus grande quantité dans les cellules cancéreuses. “Quand ces cellules meurent, elles sont alors relarguées dans le sang. Quel que soit l’endroit où se trouve le cancer, les micro-ARN en révèlent la présence et le dosent”, a expliqué le professeur Pierre Coulie, immunologiste et oncologue à l’Institut de Duve en Belgique, à RTBF.

D’après Toshiba, le kit est efficace pour détecter pas moins de 13 cancers différents, beaucoup d’entre eux figurant parmi les plus fréquents : cancer, foie, gastrique, œsophagien, pancréas, vessie, prostate, sein, intestin, ovaire, vésicule biliaire, sarcome et gliome.

Les nouvelles technologies dans la lutte contre le cancer

Cet appareil démontre une fois de plus les avancées prodigieuses que nous permettent les nouvelles technologies dans la lutte contre le cancer. Plus tôt dans l’année, le MIT annonçait avoir mis au point une IA capable de prédire le cancer 5 ans à l’avance. Idem pour IBM, qui a pour sa part développé un algorithme qui détecte le cancer du sein un an avant son apparition.

Les tests cliniques devraient débuter dès l’année prochaine, et les chercheurs espèrent que leur outil sera utilisé lors de bilans de santé d’ici quelques années. Avec ce dispositif, Toshiba prouve son engagement dans le domaine médical, que la firme avait d’ailleurs annoncé comme l’une de ses priorités dans sa stratégie commerciale annoncée en avril 2019.