Une filiale de la China Aerospace Science and Technology Corporation (entreprise détenue par le gouvernement du pays) est en train de mettre au point un nouveau drone d’attaque baptisé TianYi Quadcopter. Son rôle consistera à effectuer des reconnaissances en ville et sera en mesure de frapper de manière très précise.

Un drone spécialement conçu pour le combat de rue

Toujours en cours de développement, ces nouveaux drones d’attaque ont pour vocation d’être vendus partout dans le monde à un prix abordable. Cet engin est spécialement conçu pour appuyer les troupes au sol dans des combats de rue, par exemple. D’après Tianjin Zhongwei, un ingénieur chinois de l’Aerospace Data System Technology qui travaille sur le projet : “ce nouveau drone d’attaque a été conçu pour effectuer des missions de reconnaissance en appui de troupes au sol et des frappes à courte portée contre des véhicules blindés ou des individus, dans un environnement urbain”.

Song Zhongping, un expert militaire chinois, a déclaré que ces engins volants propulsés par quatre petits moteurs rotatifs, seraient extrêmement faciles à manœuvrer et pourraient se frayer un chemin dans des bâtiments pour effectuer des frappes de précision. Ils pourraient même atteindre leur cible en tirant à travers les fenêtres, à courte distance. Il ajoute que : “ce drone est léger, bon marché, adaptable et peut facilement survivre des hommes au combat. Lorsqu’il sera produit en série, l’Armée populaire de Chine pourra déployer ce type de technologie sur la ligne de front et améliorer sa puissance de frappe”.

Les drones d’attaque se développent dans le monde

Les soldats au sol pourront contrôler le TianYi Quadcopter avec une portée de 5 km. Équipé de détecteurs infrarouges et de lasers, il est évidemment conçu pour effectuer des opérations de nuit. Ce drone sera armé avec 2 roquettes de 50 mm conçues pour frapper à une distance pouvant atteindre 1 km. Le coût de la main d’œuvre en Chine étant moins onéreux qu’aux états-Unis, ces drones seront vendus à un prix acceptable et cela représente un avantage de taille pour les acheteurs.

Dans un autre registre, la Russie a également développé son propre drone militaire, plus rural disons. En effet, un entrepreneur russe qui travaille dans le domaine de la défense pour le pays vient de breveter un drone d’attaque sur lequel un fusil Vepr-12 est installé. Il pèse un peu moins de 23 kilogrammes et sa mission est simple : détruire d’autres drones dans le ciel. Les exploitants de sociétés minières, ou encore les agriculteurs, vont vouloir s’équiper avec ce genre de dispositif militaire pour surveiller leurs parcelles.