Depuis plusieurs années maintenant, la société d’Alphabet spécialisée dans l’intelligence artificielle, DeepMind, s’est fixée l’objectif de régner sur le monde du jeu en rivalisant avec des champions humains. Le grand champion sud-coréen du jeu de Go, Lee Se-dol, vient de déclarer qu’il prenait sa retraite, convaincu que l’IA est invincible.

Lee Se-dol n’a plus les armes face à l’IA

Ce grand champion du jeu de Go encaissait une lourde défaite face à l’intelligence artificielle de DeepMind en 2016. Il y a quelques jours, il annonçait à la presse qu’il s’apprête à prendre sa retraite : “avec la progression de l’intelligence artificielle dans le jeu de Go, je me suis rendu compte que je ne pouvais plus rivaliser, même si je continue de progresser et que je deviens le meilleur joueur au monde, l’intelligence artificielle est beaucoup trop forte, elle ne peut plus être battue”.

En 2016, Lee Se-do s’était incliné 4 à 1 face à AlphaGo. Ce jeu a longtemps été considéré comme trop complexe pour qu’une intelligence artificielle ne puisse rivaliser avec les humains. Pourtant il semblerait qu’aujourd’hui AlphaGo ait pris l’ascendant. Célèbre pour sa complexité, le jeu de Go est finalement à la portée de l’intelligence artificielle. Cela signifie-t-il que l’IA est plus puissante que l’intelligence humaine ? On peut légitimement se poser la question.

AlphaGo Zero : la nouvelle star du jeu de Go

Lee Se-dol a longtemps été considéré comme le plus grand champion du jeu de Go à travers le monde. Extrêmement respecté par ses pairs, il était tombé de très haut lorsqu’il s’est fait battre par AlphaGo en 2016 et s’était même excusé auprès du peuple sud-coréen. À l’époque, il avait déclaré ceci : “j’ai échoué, je suis navré que le match se soit terminé de cette manière. L’intelligence artificielle a triomphé”.

Malgré tout, Lee Se-dol reste le seul humain a avoir pris un point à AlphaGo. Depuis cette défaite historique en 2016, l’intelligence artificielle de DeepMind n’a fait que progresser. AlphaGo Zero, une nouvelle version de l’IA qui a appris à jouer seule, est désormais capable de battre la version initiale de l’IA, ce qui a poussé AlphaGo à prendre sa retraite.

En effet, AlphaGo Zero a réussi à battre son prédécesseur AlphaGo 100 parties à 0. On comprend mieux la décision du champion sud-coréen. Avant de tirer définitivement sa révérence, l’homme jouera un dernier match face à une IA sud-coréenne baptisée HanDol. Elle a déjà battu les 5 meilleurs joueurs du pays. Le défi est de taille.