Début octobre devant un parterre de journalistes, Microsoft annonçait à New York sa nouvelle gamme de produits Surface. Outre l’annonce de nouveaux Surface Laptop, d’une Surface Pro 7 légèrement remaniée et d’un élégant Surface Pro X, le géant de Redmond levait le voile sur deux nouveaux appareils : les Surface Duo et Neo. Pliables en leur milieu à l’aide d’une charnière reliant deux écrans, ces produits impliquent d’adapter les applications existantes à leur concept. Pour s’assurer que les développeurs soient à la page, Microsoft leur faisait hier part de ses recommandations.

Dans un billet publié ce 25 novembre sur son blog officiel, Microsoft tient tout d’abord à rassurer : tout à été fait de manière à simplifier la tâche des développeurs tout en permettant l’usage de deux écrans sur leurs applications. Le groupe indique ainsi que leur code pourra être réutilisé de manière à ne pas recommencer à zéro le développement – le contraire aurait toutefois été très surprenant. Les Surface Neo (qui fonctionnent sous Windows 10 X) et Duo (animés par Android) pourront aussi se satisfaire d’outils de développement existants, est-il précisé. En clair, adapter une application aux nouveaux produits de Microsoft devrait se faire sans encombre.

Crédit : Microsoft

Le géant américain explique également être encore en train d’étudier quelles sont les meilleurs utilisations possibles d’appareils à deux écrans et de PC pliables. Une fois identifiées, elles devraient permettre aux développeurs de créer des expériences pertinentes pour les utilisateurs de ces nouveaux produits. Microsoft souhaite aussi encourager la création d’applications natives, conçues spécialement pour ses produits pliables et ceux de ses partenaires. Pour ce faire, le groupe table sur de nouveaux APIs qui s’intégreraient à des outils répandus et largement utilisés par les développeurs. Des outils dédiés tant à Windows qu’à Android.

Une fois lancés, ces APIs devraient par exemple permettre aux créateurs d’applications de les améliorer de manière à tirer parti de la charnière à 360 degrés… et des positions qu’elle permet pour les Surface Neo et Duo.

Notons enfin que Microsoft donne rendez-vous au développeurs en début d’année 2020 pour plus de détails sur ces APIs et sur les mesures prises pour leur faciliter la tâche. Selon toute vraisemblance, la conférence Build que Microsoft tiendra en mai (du 19 au 21, selon le site officiel) est toute désignée. Et pour cause, cet événement (équivalent chez Microsoft de la WWDC d’Apple) est traditionnellement réservé aux développeurs.

Source : Engadget