Si Intel a admis avoir jeté l’éponge sur le marché des modems 5G pour smartphones, l’entreprise compte tout de même rester dans la course à la 5G. En collaboration avec MediaTek, la multinationale américaine va développer des puces 5G pour PC.

Objectif : développer les premières puces 5G pour PC en 2021

Déterminée à développer des outils qui permettront d’utiliser la 5G, Intel pourrait bien devenir la première entreprise à proposer des puces 5G pour les ordinateurs. Vous l’aurez compris, d’ici quelques années, votre PC pourrait bien avoir une connectivité 5G. Dans l’organisation, on peut imaginer que MediaTek fournisse et développe la technologie 5G pour Intel. De son côté, la multinationale définira les spécifications de cette solution 5G, l’optimisera et mettra ses équipes à disposition pour intégrer les puces 5G directement dans les ordinateurs.

D’après le billet publié sur le blog d’Intel, les premières puces 5G pour PC pourraient voir le jour dès 2021. Pour Gregory Bryant, vice-président exécutif d’Intel et patron de la division Client Computing chez Intel :

“Nous avons l’ambition de créer les meilleurs ordinateurs du monde. En effet, la 5G est sur le point d’offrir un nouveau niveau d’informatique et de connectivité qui transformera la façon dont nous interagissons avec le monde. Ce partenariat avec MediaTek réunit 2 leaders de l’industrie avec une expertise approfondie en ingénierie, en intégration de systèmes et en connectivité pour offrir des expériences 5G sur la prochaine génération d’ordinateurs”.

La 5G va transformer notre utilisation d’Internet

Les spécialistes s’accordent à dire que la 5G sera la transformation la plus importante de l’histoire de nos réseaux. Cette technologie représente la convergence de l’informatique et des communications, et permettra d’ouvrir la porte à de nouvelles expériences. Intel est convaincu que la manière dont nous utiliserons Internet dans quelques années va totalement changer avec la 5G. En effet, l’entreprise pense que cette technologie permettra d’offrir des expériences auxquelles nous ne nous attendons pas aujourd’hui.

Ce partenariat prouve que le PC reste au cœur du développement d’Intel. En s’associant avec MediaTek, l’entreprise va pouvoir jouer sur le terrain de la 5G sans avoir à réaliser d’énormes investissements pour créer une nouvelle division par exemple. De plus, Qualcomm est aussi sur le coup avec le modem Snapdragon X55. Cette puce peut tout faire. Elle atteint des vitesses de téléchargement jusqu’à 7 Gbps (descendant) et 5 Gbps (ascendant) sur un réseau adapté. Si Intel et MediaTek ne collaboraient pas, Qualcomm avait le champ libre.