De plus en plus d’intelligences artificielles sont développées pour tenter de prédire les maladies. Aujourd’hui, Hisham Daoud et Magdy Bayoumi, deux chercheurs de l’Université de Louisiane à Lafayette, ont mis au point un système d’IA capable de détecter l’arrivée de crises épileptiques avec une précision de 99,6%.

Une IA d’une grande aide pour les épileptiques

C’est un véritable bond en avant par rapport aux méthodes de prévision existantes. Le système d’intelligence artificielle des chercheurs prend deux éléments en compte : à l’aide d’un algorithme de deep learning il peut analyser l’activité cérébrale d’un patient tout en surveillant son activité électrique qui s’amplifie avant une crise. Ce nouveau système est quasiment parfait, les chercheurs affirment qu’il permet de détecter les crises d’épilepsie avec une précision de 99,6%. Mieux encore, il peut le faire jusqu’à une heure avant leur apparition.

Comme les deux hommes l’indiquent, ce laps de temps est suffisant pour permettre à une personne atteinte d’une crise d’épilepsie de s’y préparer en prenant des médicaments. L’épilepsie n’est pas une maladie rare. En effet, à travers le monde entier, ce sont 50 millions de personnes qui en souffrent. L’épilepsie est provoquée par une activité électrique anormale des neurones et les convulsions peuvent affecter toutes les fonctions coordonnées par le cerveau. Il est important de noter que 70% des personnes malades sont capables de contrôler leurs crises à l’aide de médicaments. Cette nouvelle intelligence artificielle pourrait donc leur être d’une grande aide.

Crises épileptiques : de plus en plus de prévention

Dans le même registre, on se souvient de l’apparition du bracelet NightWatch. En 2018, des chercheurs de l’Université de technologie d’Eindhoven mettaient au point ce bracelet intelligent qui permet de prévenir les secours lors de crises d’épilepsies nocturnes. Nightwatch est capable de détecter 85% des crises. Grâce à des capteurs de fréquences cardiaques et des capteurs de mouvements, le bracelet est capable de prévenir une crise chez un patient endormi et potentiellement de lui sauver la vie.

Hisham Daoud et Magdy Bayoumi sont allés encore plus loin avec leur système d’intelligence artificielle en combinant deux techniques d’IA. Même si ce dernier est plus performant, il faudra probablement attendre quelques temps avant qu’il ne se généralise. Les chercheurs ne comptent pas en rester là, ils précisent qu’ils travaillent également sur une puce personnalisée qui pourrait changer la vie des patients épileptiques…