Annoncée en mai dernier, la fonctionnalité CallJoy permet aux professionnels de programmer un assistant virtuel téléphonique pour qu’il réponde aux questions courantes de leurs clients. Cette intelligence artificielle est désormais disponible.

CallJoy : une IA va répondre au téléphone

De nombreuses entreprises se sont inscrites à ce programme en mai. Elles souscrivent depuis un abonnement à 39 dollars par mois (35 euros par mois) et attendaient avec impatience le lancement officiel de l’assistant virtuel téléphonique. Cette fois-ci ça y est, CallJoy est personnalisable.

Cette intelligence artificielle est capable de fournir des renseignements de base comme les heures d’ouverture ou encore l’adresse de la boutique. L’assistant virtuel peut également envoyer au client un lien par SMS pour lui permettre de prendre un rendez-vous ou de passer une commande.

Cette IA est l’œuvre de l’Area 120, la branche “expérimentale” de Google. Le service est accessible à toutes les entreprises installées aux États-Unis. Depuis son lancement en mai, Google a été plus loin dans le développement de son intelligence artificielle en l’améliorant nettement. Si un jour vous tombez sur cette intelligence artificielle, ne soyez pas surpris, tout commence par : “comment puis-je vous aider ?”.

Une IA totalement personnalisable

Bob Summers, directeur général de CallJoy explique que : “depuis que nous avons lancé CallJoy en mai, nous avons parlé à des milliers de propriétaires de petites entreprises de leurs besoins, en particulier de la façon dont CallJoy pourrait leur être plus utile. Nous avons pris note de leurs commentaires et les avons intégrés à notre produit. Maintenant, CallJoy leur offre un véritable gain de temps, de la perspicacité et du contrôle”.

L’IA CallJoy étant directement reliée à un compte Google, les entreprises peuvent accepter de partager automatiquement leurs données sur les horaires d’ouverture et l’adresse en utilisant les données existantes jointes à leur profil Google My Business. Ensuite, une phase de personnalisation est nécessaire. Google propose des questions courantes et les entreprises doivent décider des réponses que Calljoy apportera à ses clients. Par exemple : “Autorisez-vous les chiens ?” ou encore “Y a-t-il un accès handicapé ?”.

Un gain de temps pour les petites entreprises

CallJoy s’adresse surtout aux petites entreprises, celles qui n’ont pas les ressources nécessaires pour embaucher quelqu’un capable de traiter les appels entrants en temps réel. Pour les grandes entreprises, Google propose déjà Contact Center AI, une IA plus sophistiquée qui permet de traiter et d’acheminer les appels entrants.

L’intelligence artificielle CallJoy va permettre aux professionnels de gagner énormément de temps et d’éviter de devoir gérer les centaines de messages de clients qu’ils reçoivent habituellement. CallJoy est entièrement personnalisable et c’est sa force : n’importe quelle entreprise peut se l’approprier et lui faire dire exactement ce qu’elle veut.