Le géant des réseaux sociaux vient de dévoiler Facebook Pay : un système de paiement commun à toutes ses plateformes.

Facebook Pay veut bouleverser le marché du paiement

C’est officiel : Facebook a son propre système de paiement. Après Google, Apple et Samsung, c’est au tour de l’entreprise de Mark Zuckerberg de se lancer sur le marché des nouveaux systèmes de paiement. Pour séduire ses utilisateurs, Facebook a tenu à lancer un système commun à toutes ses plateformes : Facebook Pay sera disponible sur Instagram, WhatsApp, Messenger et Facebook. Comme le précise Deborah Liu, vice-présidente de la Marketplace :

“Facebook Pay prend en charge la plupart des cartes de crédit et de débit ainsi que PayPal. Les paiements sont traités en partenariat avec des sociétés comme PayPal, Stripe et d’autres dans le monde entier. Facebook Pay s’appuie sur l’infrastructure financière et les partenariats existants et est distinct du portefeuille Calibra qui fonctionnera sur le réseau Libra”. 

Facebook lance Facebook Pay.

Comme sur Apple Pay, vous devrez synchroniser votre carte bancaire à Facebook Pay. Une fois que cela sera fait, vous pourrez payer en toute simplicité sur les différentes applications du groupe Facebook. De nombreux acteurs sont déjà présents sur le marché des paiements mobiles, mais la société compte sur sa force de frappe. En effet, avec 2,45 milliards d’utilisateurs sur Facebook, 1,5 milliard sur WhatsApp, 1,3 milliard sur Messenger et 1 milliard sur Instagram, le groupe Facebook pourrait rapidement écraser la concurrence.

Faut-il faire confiance à Facebook ?

Depuis plusieurs années, Facebook fait face à de nombreuses failles. Plusieurs fuites de données ont été observées que ce soit sur Instagram ou sur Facebook et cela pourrait logiquement inquiéter les futurs utilisateurs de Facebook Pay. Pourtant l’entreprise se veut rassurante.

Elle dit que les données bancaires seront stockées et chiffrées. La plateforme garantit une surveillance anti-fraude afin de détecter les activités non autorisées. Elle promet d’envoyer des notifications relatives à l’activité des comptes. Les données biométriques des utilisateurs pourront aussi être associées à Facebook Pay pour encore plus de sécurité.

On le sait, avec le lancement difficile de Calibra, Facebook n’a pas le vent en poupe. Aux dernières informations, nous apprenions que le projet de Facebook qui consistait initialement à créer une cryptomonnaie pourrait pivoter.

Les régulateurs du monde entier ont fait part de leurs inquiétudes à propos d’une cryptomonnaie gérée par Facebook et cela a eu raison de la motivation des grandes entreprises qui accompagnaient le projet. PayPal, Visa, Mastercard et eBay ont abandonné le navire. Attendons de voir comment réagissent les utilisateurs vis à vis de Facebook Pay.